Best Buy renonce à ses prévisions et chute en avant-Bourse

mardi 21 août 2012 14h20
 

NEW YORK, 21 août (Reuters) - Best Buy, le numéro un mondial des magasins d'électronique grand public, a fait état mardi d'une nouvelle baisse de ses ventes à périmètre comparable, et a renoncé à ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

Au lendemain de la nomination d'un nouveau directeur général, le Français Hubert Joly, Best Buy a annoncé avoir subi au deuxième trimestre une baisse de 3,2% des ventes de ses magasins ouverts depuis au moins 14 mois. Limitée à 1,6% aux Etats-Unis, ce recul a atteint 8,2% à l'international

Le groupe a expliqué avoir réduit sa prévision de bénéfice annuel mais a expliqué qu'il ne dévoilerait pas ses nouvelles prévisions. Il a en outre suspendu son programme de rachats d'actions.

Le titre Best Buy cédait 7,7% à 16,76 dollars peu après ces annonces.

* Best Buy nomme un DG français, l'incertitude demeure (Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)