August 15, 2012 / 9:03 AM / 5 years ago

LEAD 1-Holcim-T2 meilleur que prévu, objectifs annuels en vue

3 MINUTES DE LECTURE

* Bénéfice du T2 supérieur aux attentes

* Holcim voit désormais le marché européen déclin

* Le titre perd plus de 1% (Actualisé avec détails, cours de Bourse)

ZURICH, 15 août (Reuters) - Holcim a déclaré mercredi qu'il anticipait désormais un marché européen en baisse cette année, une prévision qui fait reculer le titre du deuxième cimentier mondial, malgré l'annonce d'un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes.

Vers 09h00 GMT, l'action Holcim cédait 1,17% à 59,30 francs suisses alors que l'indice regroupant les valeurs européennes de la construction reculait de 0,77%.

Holcim a déclaré que des hausses de prix et des réductions de coûts l'aideraient à atteindre ses objectifs financiers, mais les analystes estiment toutefois que l'exposition du groupe à l'Europe pèse de fait sur ses perspectives.

Les spécialistes chez la banque Vontobel soulignent ainsi que la contribution de l'Europe est trois fois supérieure à celle de l'Amérique du Nord.

"Alors que la demande en Amérique du Nord devrait être supérieure à notre estimation précédente, Holcim voit aujourd'hui un recul en Europe", précise le groupe suisse dans un communiqué.

L'Europe est son deuxième marché en termes de chiffres d'affaires, derrière la région Asie-Pacifique.

Holcim, en concurrence avec Lafarge, Cemex ou encore HeidelbergCement, table sur un résultat opérationnel en hausse d'au moins 1,5 milliard de francs suisses (1,25 milliard d'euros) d'ici la fin de 2014, dont au moins 150 millions cette année.

Holcim a noté que la demande pour les matériaux de construction allait également augmenter en Asie, en Amérique latine et en Russie.

Le bénéfice net d'Holcim sur le trimestre a progressé de 9,2% à 379 millions de francs suisses, le chiffre d'affaires s'étant établi à 5,6 milliards.

Les analystes interrogés par Reuters avaient prévu en moyenne un bénéfice net de 377 millions de francs et de ventes de 5,69 milliards.

Holcim et ses rivaux se sont efforcés ces derniers temps de compenser la hausse du coût de l'électricité, du charbon ou encore du pétrole par une augmentation du prix de leurs produits. (Andrew Thompson, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below