Merck-Le Rebif a permis de battre le consensus au T2

mardi 14 août 2012 09h43
 

FRANCFORT, 14 août (Reuters) - Merck KGaA a annoncé mardi un bénéfice brut trimestriel meilleur que prévu et a légèrement relevé sa prévision d'excédent brut d'exploitation annuel cette année grâce à une hausse des ventes de médicaments et à un dollar fort.

L'Ebitda a augmenté de 13,9% au deuxième trimestre, à 746,6 millions d'euros, contre un consensus de 706 millions.

Les traitements de la sclérose en plaques (Rebif) et du cancer (Erbitux), les deux meilleures ventes du groupe pharmaceutique allemand, ont rapporté davantage que prévu, la faiblesse de l'euro ayant soutenu les ventes à l'étranger.

Merck impute la plupart de ses coûts en euro alors qu'il exporte massivement vers les fabricants de télévision aux Etats-Unis et en Asie, qui utilisent ses cristaux liquides pour leurs écrans plats.

"La division Cristaux liquides devrait continuer à générer des volumes importants au troisième trimestre et voir ses ventes se tasser au quatrième trimestre", précise Merck, numéro mondial de ce segment.

Merck anticipe un Ebitda ajusté de 2,85-2,95 milliards d'euros cette année, contre une prévision précédente de 2,8-2,9 milliards, à comparer aux 2,73 milliards générés l'an dernier et à un consensus des analystes de 2,88 milliards.

A 60,5 millions d'euros, la perte nette du deuxième trimestre a en revanche été plus importante que prévu, conséquence du programme de réduction des coûts qui a généré une charge de 376 millions d'euros.

L'action gagne 3,6% à 85,45 euros en matinée.

(Ludwig Burger, Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)