Gel des embauches chez MAN pour préserver les résultats

mardi 31 juillet 2012 12h53
 

BERLIN, 31 juillet (Reuters) - MAN a annoncé mardi un gel des embauches dans ses activités de poids lourds et de bus alors que son bénéfice trimestriel courant a été divisé par deux au deuxième trimestre dans le contexte de ralentissement économique et de crise de la dette en zone euro.

Le bénéfice d'exploitation du groupe basé à Munich, qui construit également des moteurs diesel et des turbines industrielles, a plongé à 218 millions d'euros contre 437 millions un an auparavant.

MAN, contrôlé par Volkswagen, qui cherche à nouer une alliance dans les poids lourds avec le suédois Scania , n'a pas donné de détail sur son projet de gel des embauches.

Dans sa division de poids lourds et de bus, qui représente plus de 60% de ses commandes, le bénéfice a fondu de 92% à 14 million d'euros.

"Dans beaucoup d'endroits, les investissements en nouveaux poids lourds et en machines sont reportés et les conditions de financement se sont aggravées", a déclaré le président du directoire Georg Pachta-Reyhofen dans le communiqué de résultats.

Le marché des véhicules commerciaux, cyclique de nature, est en perte de vitesse de part et d'autre de l'Atlantique, mais tout particulièrement en Europe où sévit la crise de la dette et un sérieux ralentissement économique.

Les immatriculations de véhicules commerciaux neufs ont diminué de 5,8% en juin dans l'Union européenne, portant à 10,8% la baisse enregistrée depuis six mois. (Nicolas Delame pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)