Japon-Le profit de MUFG plonge au T1, celui de Mizuho s'envole

mardi 31 juillet 2012 10h41
 

par Taiga Uranaka

TOKYO, 31 juillet (Reuters) - Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG) a fait état mardi d'une chute de 64% de ses profits au titre du premier trimestre de l'exercice en cours en raison de charges de dépréciation sur ses portefeuilles actions avec la contreperformance de la Bourse de Tokyo sur la période.

Les résultats de la première banque nipponne en termes de total de bilan ont aussi été affecté par un effet de base défavorable imputable à la comptabilisation un an auparavant d'une importante plus-value exceptionnelle sur sa participation dans Morgan Stanley.

Le n°2 du secteur, Mizuho Financial Group a en revanche dégagé un bénéfice en hausse de 91% sur la même période, grâce aux opérations de trading sur les obligations américaines et japonaises, qui ont bénéficié de leur statut de valeur refuge dans un contexte de forte aversion au risque.

MUFG a dégagé un bénéfice net de 182,9 milliards de yen (1,87 milliard d'euros) contre 500,6 milliards de yen un an auparavant.

La banque a aussi bénéficié d'importants gains sur ses opérations obligataires, la chute de ses profits s'expliquant en grande partie par un effet de base lié à une plus-value exceptionnelle de 290 milliards de yen comptabilisée sur les trois premiers mois de son exercice 2011-2012 avec la conversion de ses titres préférentiels dans Morgan Stanley.

MUFG avait volé au secours de Morgan Stanley au plus fort de la crise financière souscrivant pour 9 milliards de dollars de titres préférentiels convertibles émis par la banque américaine en octobre 2008.

MUFG a confirmé son objectif d'un résultat net de 670 milliards de yen sur l'ensemble de l'exercice en cours en baisse par rapport aux 981,3 milliards de l'exercice précédent et légèrement inférieur au consensus de 678,5 milliards de yen réalisé auprès de 18 analystes par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice net de Mizuho pour la période d'avril à juin est ressorti à 183,9 milliards de yen contre 96,4 milliards un an auparavant. La banque a également confirmé son objectif d'un profit de 500 milliards de yen sur l'exercice, en hausse de 3,1% par rapport à l'exercice précédent, supérieur au consensus de 450,5 milliards de yen réalisé auprès de 18 analystes par Thomson Reuters.

Le cours de l'action MUFG et Mizuho est en hausse de 18% et 26% respectivement depuis le début de l'année contre une progression de 2,7% de l'indice Nikkei sur la même période. (Marc Joanny pour le service français, édité par Nicolas Delame)