CNP Assurance subit la concurrence des produits bancaires

vendredi 27 juillet 2012 08h43
 

PARIS, 27 juillet (Reuters) - CNP Assurances a fait état vendredi d'un repli de 0,5% de son résultat net au cours du premier semestre, le groupe d'assurance continuant de pâtir de la concurrence des banques qui cherchent à attirer l'épargne des ménages français pour renforcer la solidité de leur bilan.

La société d'assurance, détenue à 40% par la Caisse des dépôts (CDC), indique dans un communiqué que son chiffre d'affaires a reculé de 13% sur les six premiers mois de l'année pour atteindre 13,27 milliards d'euros.

"Cette baisse (...) résulte principalement du segment épargne qui souffre notamment de la concurrence des produits bancaires", souligne la CNP.

Face à la crise que traverse la zone euro, l'assureur précise avoir réduit de 17% l'exposition de ses portefeuilles français aux dettes souveraines de l'Espagne, de l'Italie, de l'Irlande et du Portugal.

Cette exposition s'élève à 15,5 milliards d'euros à fin juin.

"CNP Assurances s'est désengagé de la dette souveraine grecque", fait aussi savoir la CNP.

Le conseil d'administration de CNP Assurances a décidé jeudi de prolonger le mandat d'Antoine Lissowski au poste de directeur général par intérim de la compagnie d'assurance.

Le processus de désignation du prochain directeur général de CNP Assurances pour succéder à Gilles Benoist a ces dernières semaines dégénéré en guerre larvée entre les différents candidats au poste, à savoir Augustin de Romanet l'ancien patron de la Caisse des dépôts et Antoine Lissowski lui-même. (voir ) (Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot)