Barclays-Bénéfice récurrent avant impôts en hausse de 13%

vendredi 27 juillet 2012 08h42
 

LONDRES, 27 juillet (Reuters) - Barclays a présenté ses excuses vendredi pour le scandale du Libor qui secoue la banque et l'ensemble du secteur depuis un mois, tout en dévoilant des résultats meilleurs que prévu, avec un bénéfice semestriel de plus de quatre milliards de livres.

"Nous regrettons les problèmes qui ont été soulevés au cours des dernières semaines et reconnaissons que nous avons déçu nos clients et actionnaires", a déclaré Marcus Agius, qui a temporairement pris la direction générale, en plus de la présidence du groupe, depuis la démission du DG Bob Diamond.

Barclays réaffirme son engagement à réaliser un rendement sur fonds propres de 13%, a-t-il ajouté.

La banque a publié un bénéfice récurrent avant impôts en hausse de 13% à 4,227 milliards de livres (5,39 milliards d'euros) pour le premier semestre, un chiffre supérieur aux 3,8 milliards attendus par les analystes sondés par la société.

Barclays s'est vu infliger une amende de 290 millions de livres (370 millions d'euros) pour mettre fin à l'amiable aux poursuites engagées à son encontre pour manipulation du taux d'intérêt interbancaire offert à Londres (Libor). (Steve Slater, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Natalie Huet)