Euler Hermes-Un S1 pénalisé par un climat des affaires dégradé

jeudi 26 juillet 2012 19h00
 

PARIS, 26 juillet (Reuters) - Euler Hermes a publié jeudi un résultat net en repli de 16,2% pour le premier semestre, pénalisé par une charge d'impôts et un ratio de sinistres plus élevés que l'an dernier du fait de la crise et de la dégradation de la conjoncture économique.

L'assureur crédit, filiale de l'assureur allemand Allianz , indique dans un communiqué avoir enregistré sur les six premiers mois de l'année un bénéfice net de 161,4 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de près de 1,2 milliard d'euros, en hausse de 5,6%.

Sur la période, son ratio de sinistres net a augmenté de 9,1 points pour atteindre 51,3%.

L'un des sinistres auquel se réfère Euler Hermes a été le dépôt de bilan du géant allemand de la droguerie Schlecker en début d'année. (voir )

"Plus que jamais, les entreprises devront gérer au plus près leurs créances commerciales", souligne la société.

"Le ralentissement de la croissance de l'économie, du crédit et des transactions commerciales, ainsi que la tendance au désendettement des ménages et la hausse des faillites les y inciteront."

A la Bourse de Paris, avant la publication de ces résultats, l'action Euler Hermes a clôturé à 47,38 euros, en légère progression de 1,9%.

* Le communiqué de la société :

link.reuters.com/cem69s (Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez)