L'Oréal-La croissance organique fléchit au T2, recul en Europe

jeudi 26 juillet 2012 18h09
 

PARIS, 26 juillet (Reuters) - L'Oréal a fait état jeudi d'un ralentissement limité de la croissance organique de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, le recul en Europe et le fléchissement dans les marchés émergents n'étant que partiellement compensé par le dynamisme de l'Amérique du Nord.

Le chiffre d'affaires du groupe propriétaire de L'Oréal Paris, Garnier, Lancôme ou YSL Beauté a progressé de 11,6% en données publiées sur la période pour atteindre 5,57 milliards d'euros.

La croissance organique fléchit à 5,7% par rapport aux 6,4% du premier trimestre qui avait marqué une nette accélération après les 5,1% du quatrième trimestre 2011.

Le géant mondial des cosmétiques avait enregistré une nette progression de ses ventes au premier trimestre, portées par une forte accélération des produits de luxe, une solide dynamique aux Etats-Unis comme dans les pays émergents et un redressement en Europe.

Le PDG de L'Oréal, Jean-Paul Agon, s'est dit confiant dans "la capacité du groupe à surperformer le marché en 2012, et à réaliser une nouvelle année de croissance solide du chiffre d'affaires et des résultats".

La croissance de la division de produits de luxe (Lancôme, Armani, Kiehl's, YSL Beauté) est ressortie à 8,7% à données comparables (contre 12,2% au premier trimestre) tandis que celle des produits grand public (L'Oréal Paris, Garnier, Maybeline), première division du groupe, a atteint 4,2% (contre 5,1%).

Les ventes des produits dits "professionnels", vendus dans les salons de coiffure, ont progressé de 2,7% (contre 3,1%). (Marc Joanny, édité par Jean-Michel Bélot)