SYNTHESE-Coup de pouce à l'auto en France en pleine crise chez PSA

mercredi 25 juillet 2012 19h45
 

(Répétition sans changement, avec un lien vers un graphique supplémentaire)

* Plan d'aide gouvernementale en faveur des véhicules "verts"

* Une aide sans les nommer aux constructeurs installés en France

* Critiques contre des moyens jugés faibles et un manque d'action sur le coût du travail

* Les salariés de PSA manifestent, le groupe en perte au 1er semestre

par Gilles Guillaume

PARIS, 25 juillet (Reuters) - Le gouvernement a lancé mercredi un plan de soutien à la filière automobile française axé sur des aides aux véhicules "propres", en pleine crise chez PSA Peugeot Citroën, le premier constructeur du pays contraint le jour même d'annoncer de nouvelles économies pour endiguer ses pertes.

Seule grande mesure de ce plan, très attendu depuis que PSA a présenté le 12 juillet une vaste restructuration de ses activités en France face à la chute des ventes de voitures en Europe, le bonus pour l'achat d'un véhicule électrique passera de 5.000 à 7.000 euros et de 2.000 à 4.000 euros pour une voiture hybride.

PSA comme Renault misent beaucoup sur ces deux technologies, de même que Toyota qui produit des hybrides à Valenciennes (Nord) et Smart (groupe Daimler ) qui va lancer des modèles électriques à Hambach (Moselle).   Suite...