Lockheed Martin relève sa prévision 2012 après un T2 encourageant

mardi 24 juillet 2012 18h19
 

WASHINGTON, 24 juillet (Reuters) - Lockheed Martin, le numéro un mondial de la défense, a relevé mardi ses prévisions annuelles à la suite de résultats trimestriels meilleurs que prévu, ce qui soutenait le titre à Wall Street.

Le groupe américain a toutefois rappelé qu'il allait devoir faire face à la réduction de dépenses militaires de Washington, pour un total de 500 milliards de dollars, à partir de l'année prochaine.

A 16h15 GMT, le titre avançait de 0,85% à 87,65 dollars alors que l'indice S&P 500 perdait 1,1%.

Bob Stevens, le directeur général de Lockheed Martin qui quitte ses fonctions à la fin de l'année, a estimé que la bonne tenue des résultats du groupe au deuxième trimestre était notamment le fait des réductions de coûts mises en oeuvre dans l'anticipation de la baisse des dépenses militaires.

Lockheed Martin, qui fabrique les avions de chasse F-35 et F-16, les missiles Aegis ou encore des navires de guerre, réalise plus de 80% de son chiffre d'affaires avec le gouvernement américain.

Selon le groupe, si le plan de réduction des dépenses militaires décidé par le Congrès est maintenu, la baisse de ces dépenses sera de quelque 55 milliards de dollars en 2013.

Lockheed Martin prévoit désormais un bénéfice opérationnel compris entre 4,025 et 4,125 milliards cette année contre une estimation précédente de 3,9-4,0 milliards.

Le chiffre d'affaires 2012 est toujours vu à entre 45 et 46 milliards de dollars.

Au deuxième trimestre, le bénéfice tiré des activités poursuivies a augmenté de 11,2%, à 2,38 dollars par action alors que les analystes financiers avaient tablé sur 1,91 dollar, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. (Andrea Shalal-Esa, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)