KPN abaisse le dividende 2012, lance la vente de son unité belge

mardi 24 juillet 2012 08h58
 

BRUXELLES, 24 juillet (Reuters) - L'opérateur télécom KPN a proposé mardi de réduire son dividende 2012 de plus de moitié, évoquant un contexte économique difficile et le besoin d'alléger sa dette, et a annoncé avoir entamé le processus de vente de sa filiale belge de téléphonie mobile.

À l'occasion de sa première publication depuis que la société America Movil du milliardaire mexicain Carlos Slim a pris une part de près de 28% dans son capital, le groupe néerlandais, qui augmentait régulièrement son dividende depuis 2003, a proposé de verser "au moins" 0,35 euro par action pour cette année, alors que les attentes étaient à 0,90 euro.

"KPN s'est résolu à l'inévitable. Il semble que son nouvel actionnaire s'apprête à replacer la gestion du groupe dans une perspective de long terme", estime l'analyste de Bernstein Robin Bienenstock.

KPN a ajouté qu'il avait fini l'examen de ses activités mobiles belges et allemandes et lancé la cession de sa filiale belge BASE, la plus petite des trois principaux opérateurs du pays, derrière Belgacom et Mobistar.

Au deuxième trimestre, KPN a vu le nombre de ses clients mobiles augmenter, mais ses résultats ont baissé du fait du changement de comportement des consommateurs, de plus en plus nombreux à installer sur leurs smartphones des applications de messagerie qui fonctionnent via Internet et contournent les SMS.

Hors coûts de restructuration, le bénéfice courant du groupe a chuté de 10% à 1,19 milliard d'euros, un chiffre légèrement supérieur au consensus Reuters de 1,18 milliard d'euros basé sur les estimations de huit analystes.

Le groupe a par ailleurs confirmé sa prévision d'une baisse de 7% à 11% de son bénéfice courant 2012. (Robert-Jan Bartunek, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Natalie Huet)