Schlumberger et Baker Hughes portés par l'Europe, l'Afrique

vendredi 20 juillet 2012 15h51
 

* Résultats meilleurs que prévu pour les deux groupes

* Chiffre d'affaires élevé hors USA

* Les titres en hausse à l'ouverture

20 juillet (Reuters) - Schlumberger et Baker Hughes , respectivement numéro un et trois des services parapétroliers, ont annoncé vendredi des bénéfices meilleurs qu'attendu à la faveur de la progression de leurs activités hors Amérique du Nord.

Les cycles d'investissements en dehors des Etats-Unis et du Canada, traditionnellement volatils, sont plus calmes et les analystes soulignent que Schlumberger a bénéficié de sa présence sur ses marchés européens et africains.

Très suivi, le décompte des appareils de forage actifs de Baker Hughes est resté solide, la diminution perceptible dans le gaz ayant été compensée par une hausse des forages de pétrole.

Hors puits américain, le décompte a atteint en juin 1.285, un niveau sans précédent depuis 1985, soutenu notamment par l'ajout de 80 puits en Irak.

Au deuxième trimestre, le bénéfice net de Schlumberger et ressorti à 1,40 milliard de dollars (1,14 milliard d'euros), 1,05 dollar par action, contre 1,34 milliard, 98 cents par titre, un an auparavant. Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes anticipaient en moyenne 1 dollar par action.

Le chiffre d'affaires a progressé de 16% pour atteindre 10,45 milliards, au lieu des 10,41 milliards attendus par les analystes. Les deux tiers des ventes de Schlumberger, dont les principaux bureaux sont situées à Paris, Houston et La Haye, sont réalisés sur des marchés hors Amérique du Nord.   Suite...