Ericsson déçoit au T2 en raison d'un pincement de sa marge

mercredi 18 juillet 2012 08h57
 

STOCKHOLM, 18 juillet (Reuters) - Ericsson, numéro un mondial des équipements de réseaux mobiles, a fait état mercredi de résultats inférieurs aux attentes au deuxième trimestre en raison d'un pincement de sa marge, mais a assuré qu'une partie de la pression pesant sur sa profitabilité s'allégerait à la fin de l'année.

Le bénéfice avant intérêts et impôts, en excluant les coentreprises déficitaires du groupe mais en incluant les charges de restructuration, s'élève à 3,3 milliards de couronnes suédoises (386 millions d'euros), alors que le consensus Reuters donnait 3,5 milliards de couronnes.

Le chiffre d'affaires ressort à 55,3 milliards de couronnes (consensus 54,9 milliards) et la marge brute à 32% (consensus 32,5%).

Ericsson a précisé que sa marge brute resterait sous pression à court terme, en raison d'un changement dans la composition de ses activités, mais que l'impact de ces facteurs commencerait à se tasser à la fin de l'année.

(Simon Johnson, Natalie Huet pour le service français)