TeliaSonera abaisse ses prévisions 2012 après un T2 décevant

mercredi 18 juillet 2012 08h20
 

(Répétition du titre, bien lire T2)

STOCKHOLM, 18 juillet (Reuters) - L'opérateur téléphonique nordique TeliaSonera, également présent sur les marchés émergents, a publié mercredi un résultat moins bon que prévu au deuxième trimestre et a légèrement abaissé ses prévisions pour l'année, évoquant un environnement économique plus difficile.

Le groupe a affiché un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda), hors éléments non récurrents, de 9,0 milliards de couronnes suédoises (1,05 milliard d'euros), en-deçà du consensus des analystes interrogés par Reuters, qui donnait un Ebitda stable sur un an à 9,2 milliards de couronnes.

"Compte tenu des résultats des six premiers mois, nous révisons notre prévision pour 2012 et anticipons des revenus en devises locales plus ou moins inchangés et une marge d'Ebitda légèrement en baisse par rapport à l'année précédente", a dit le groupe dans un communiqué.

TeliaSonera anticipait précédemment une croissance de 1% à 2% de ses ventes nettes en devises locales et une marge d'Ebitda stable à 35,4%.

Des conditions d'activité plus difficiles ont contraint le groupe à passer sur le trimestre une charge exceptionnelle de 3,07 milliards de couronnes au titre de la dépréciation de l'écart d'acquisition (goodwill) pour ses filiales norvégiennes et lituaniennes, dont il juge le potentiel à long terme moins bon que prévu.

TeliaSonera n'a cependant rien dit sur sa filiale espagnole de téléphonie mobile Yoigo. Des sources proches du dossier avaient déclaré la semaine dernière à Reuters que le groupe cherchait à céder Yoigo, une opération évaluée à un milliard d'euros qui pourrait intéresser France Télécom, Vodafone et le magnat des télécoms Carlos Slim, propriétaire d'America Movil. (voir )

(Simon Johnson, Natalie Huet pour le service français)