17 juillet 2012 / 08:24 / il y a 5 ans

LEAD 1-Rio Tinto-Production stable au T2, ventes en berne

* Production de minerai de fer stable au T2

* Ventes de minerai de fer inférieures à la production

* Le titre recule en Bourse (Actualisé avec commentaire d'analyste, cours en Bourse)

MELBOURNE, 17 juillet (Reuters) - Rio Tinto a fait état mardi d'une production de minerai de fer stable en rythme annuel au deuxième trimestre, et de ventes légèrement inférieures à la production, des signes de tassement de la demande, chinoise notamment, qui font reculer son titre en Bourse.

Le deuxième groupe minier mondial, qui s'est récemment engagé à investir 3,7 milliards de dollars pour accroître de 25% sa capacité de production en Australie, a néanmoins assuré que ses perspectives d'expansion restaient solides, malgré la dégradation de la conjoncture mondiale au deuxième trimestre.

"Nous surveillons de très près le rythme de la reprise américaine, la crise persistante dans la zone euro et l'impact des efforts entrepris pour stimuler l'économie chinoise sur les marchés que nous servons", a déclaré son directeur général, Tom Albanese, dans le rapport trimestriel d'activité du groupe.

La production de minerai de fer de Rio Tinto est restée stable à 48,6 millions de tonnes sur le trimestre clos en juin. Elle s'élevait à 48,9 millions de tonnes un an plus tôt et à 45,6 millions de tonnes au premier trimestre de cette année.

"Le minerai de fer ne s'est pas rétabli (par rapport au premier trimestre) autant que ne l'espéraient les gens", a commenté Lyndon Fagan, analyste pour JPMorgan.

Les livraisons de minerai de fer des sites de Rio Tinto en Australie se sont élevées à 57,4 millions de tonnes, pour une production de 58,4 millions.

Le groupe s'est dit en mesure d'afficher une production de 250 millions de tonnes cette année. Certains analystes estiment cependant que cet objectif pourrait se révéler difficile à atteindre si la croissance de la production d'acier en Chine restait faible, limitant l'appétit pour le minerai de fer.

"L'objectif de production est relativement ambitieux, il faudra donc voir combien ils seront capables de vendre car le marché est en peu sur-approvisionné", relève Helen Lau, analyste matières premières pour UOB-Kay Hian à Hong Kong.

Les investisseurs redoutent en outre un pincement des marges du groupe, alors que ses coûts de production augmentent et que les prix du minerai de fer ont baissé de près de 25% en un an, en raison du ralentissement de la demande en provenance de Chine, son premier client.

À la Bourse de Londres, l'action Rio Tinto se repliait de 0,74% à 2.961,5 pence vers 08h15 GMT dans un marché globalement stable. (Sonali Paul, Natalie Huet pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below