Air France-Semaine décisive pour d'ultimes négociations

lundi 2 juillet 2012 13h39
 

* "Transform 2015" peut être signé à partir de vendredi

* Les négociations sont terminées pour le personnel au sol

* Elles se poursuivent pour les navigants

* Garantie d'absence de licenciements secs jusqu'à fin 2014

par Cyril Altmeyer

PARIS, 2 juillet (Reuters) - Les syndicats d'Air France, qui se prononceront à partir de vendredi sur le plan de restructuration de la compagnie en difficulté, se montrent partagés, à la fois rassurés par l'engagement de l'absence de licenciement sec jusqu'à la fin 2014 mais inquiets de la perte de nombreux acquis qui vont modifier la vie des salariés.

La compagnie Air France, largement responsable des pertes du groupe de transport aérien franco-néerlandais AF-KLM, veut réduire ses coûts de 20%, soit de 1,8 milliard d'euros, d'ici à fin 2014. La moitié devrait provenir des 5.122 réductions de postes prévues d'ici à fin 2013. (Voir )  Les négociations pour le personnel au sol, qui représente la grande majorité des 49.300 salariés sous contrat français, se sont conclues vendredi sur un projet d'accord. Les organisations syndicales consultent leurs adhérents, voire l'ensemble des salariés, dans le but de définir leurs positions jeudi.

Chez les hôtesses, stewards et pilotes, les discussions se poursuivent toujours dans l'espoir d'aboutir à la fin de la semaine ou la semaine prochaine.

Selon les syndicats, Air France a donné son assurance de ne procéder à aucun licenciement sec jusqu'à la fin 2014 - et non plus jusqu'à la fin 2013 comme il l'avait indiqué lors du chiffrage des 5.122 réductions de postes il y a dix jours.   Suite...