April 26, 2012 / 5:39 AM / in 5 years

LEAD 3-Alcatel-L'attentisme des opérateurs telco plombe la marge

6 MINUTES DE LECTURE

* CA en baisse de 14,8% au T1 à E3,21 mds

* Marge brute à 30,3% vs 35,3% au T1 2011

* Vise toujours une amélioration de la marge d'exploitation

* Le titre plonge, signe la plus forte baisse du CAC (Actualisé avec réactions)

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS, 26 AVRIL - Alcatel-Lucent a fait état jeudi d'une forte dégradation de sa marge au premier trimestre, pénalisé par le ralentissement de la demande des opérateurs télécoms en Europe et aux Etats-Unis, ce qui fait plonger son titre en Bourse.

A 10h12, l'action de l'équipementier télécoms abandonne 12,46% à 1,2860 euros, signant la plus forte baisse du CAC 40 (+0,09%) et ramenant sa capitalisation boursière à moins de trois milliards.

"Pour Alcatel ce n'est pas un bon départ. La conjoncture, notamment en Europe, ne va pas les aider a faire mieux que l'année dernière", commente Pierre Ferragu, analyste à Alliance Bernstein.

Le groupe franco-américain a vu son chiffre d'affaires reculer de 14,8% au premier trimestre à périmètre et changes constants, pénalisé par la faiblesse des investissements des opérateurs télécoms en Amérique du Nord et en Europe.

Les ventes de sa division "Réseaux" ont ainsi dégringolé de plus de 18%, une baisse similaire à celle enregistrée par son concurrent suédois Ericsson sur les trois premiers mois de l'année, une période traditionnellement creuse pour les équipementiers télécoms. (voir )

Mais là où le premier équipementier mondial a amélioré sa marge brute par rapport au quatrième trimestre à 33,3%, un chiffre supérieur aux attentes, celle d'Alcatel a subi une nette dégradation.

Elle s'est établie à 30,3% des ventes, au plus bas depuis la fusion d'Alcatel et de Lucent en 2006 selon un analyste, contre 35,3% lors de la période correspondante l'an dernier et 34,4% au quatrième trimestre 2011.

"Nous avons eu un début d'année lent dans un environnement difficile", a commenté le directeur général Ben Verwaayen lors d'une conférence téléphonique, en reconnaissant que la marge était en deça des 33% habituels pour la période.

Le dirigeant d'Alcatel a évoqué la baisse du volume d'activité et l'accélération de la transition des opérateurs de la 3G mobile vers la 4G aux Etats-Unis, ce qui se traduit selon les analystes par des marges inférieures pour le groupe.

OBJECTIF DE MARGE RÉAFFIRMÉ, LE MARCHÉ SCEPTIQUE

"Nous pensons que le premier trimestre a constitué un point bas pour l'année concernant la marge qui devrait s'améliorer au cours du deuxième trimestre et du deuxième semestre", a précisé le directeur financier Paul Tufano.

Les analystes s'interrogent toutefois sur la capacité du groupe à atteindre son objectif, réaffirmé jeudi, de dégager une marge d'exploitation ajustée supérieure à celle de 2011 (3,9%).

Elle s'est établie pour le premier trimestre à -6,9% contre +0,1% au premier trimestre de 2011.

Le secteur des équipements de réseaux a bénéficié d'une forte reprise en 2011, les opérateurs téléphoniques s'efforçant d'étoffer leurs réseaux afin de répondre à une hausse du trafic alimentée par l'essor des smartphones et des tablettes.

Mais le dernier trimestre de l'an dernier a été marqué par le regain d'inquiétude pour la croissance mondiale et par une plus grande prudence des opérateurs dans leurs investissements, un comportement qui s'est poursuivi au premier trimestre de 2012, a notamment constaté Ericsson.

A moyen terme, la tendance s'annonce plus favorable avec des projets de modernisation impliquant un effort conséquent sur les équipements et l'essor des nouveaux équipements mobiles qui devrait soutenir les investissements dans les réseaux.

"Le premier trimestre est toujours un petit trimestre dans cette industrie, alors les choses peuvent s'améliorer", souligne l'analyste Pierre Ferragu selon lequel les opérateurs aux Etats-Unis devraient dépenser davantage cette année.

Le groupe franco-américain a poursuivi ses efforts d'amélioration de la trésorerie et de réduction des coûts.

Son flux de trésorerie libre est resté négatif à -163 millions d'euros mais il ressort en amélioration de 100 millions par rapport au premier trimestre 2011.

Le groupe, qui s'est donné pour objectif de réaliser 500 millions d'euros d'économies supplémentaires en 2012, a fait état de 100 millions d'euros d'économies sur les coûts fixes sur les trois premiers mois de l'année.

* Voir aussi :

Le communiqué : link.reuters.com/zyf87s

Les données financières complètes de l'entreprise : link.reuters.com/mex87r

INTERVIEW-Alcatel ambitionne de rivaliser avec les meilleurs (Edité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below