RPT-Ipsos confirme ses objectifs, Synovate dope la croissance du T1

mercredi 25 avril 2012 18h44
 

(Répétition titre, texte sans changement)

PARIS, 25 avril (Reuters) - Ipsos a confirmé mercredi soir ses objectifs pour cette année, après une croissance de 46% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, résultant pour l'essentiel de l'intégration de Synovate rachetée en juillet 2011.

La société d'études a fait état d'un chiffre d'affaires de 379,9 millions d'euros au premier trimestre, contre 260,1 millions un an plus tôt.

Ipsos rappelle cependant que l'intégration de Synovate dans ses comptes n'est intervenue qu'à compter du 1er octobre 2011 et que la complexité de l'opération rend impossible le calcul trimestriel de l'apport organique de cette activité.

"Pour mémoire, le meilleur indicateur du niveau d'activité est le volume des ventes qui s'établit, pour l'ensemble combiné et hors effet de change, en léger retrait de 3,5% par rapport à la même période de 2011", indique dans un communiqué la société.

Fin octobre, Ipsos avait pourtant annoncé que le rachat de Synovate, la branche d'études de marché d'Aegis, lui coûterait entre un et deux points de croissance sur les trois derniers mois de 2011 et vraisemblablement sur le premier trimestre de 2012. (voir )

"L'évolution des revenus d'Ipsos au premier trimestre 2012 ne reflète que de façon imparfaite ce que sera la performance de notre société sur l'ensemble de l'année 2012", prévient Ipsos qui se veut prudent à l'égard de la crise en Europe.

Ipsos assure que la dégradation de la situation en Europe, sauf en Espagne, ne l'a pas encore pénalisé. Mais dans cet environnement la société prévoit toujours de connaître une croissance organique modérée en 2012 de l'ordre de 2%, et une marge opérationnelle avant éléments non récurrents de 10%.

Les perspectives 2013 (croissance supérieure à celle du marché et marge opérationnelle de 11%) restent inchangées, ajoute la société dont le ratio d'endettement net s'élève à 69% à fin mars contre 65% en fin d'année dernière.

L'action Ipsos a fini avant cette publication sur un gain de 3,44% à 24,65 euros, contre une hausse de 2,08% pour l'indice SBF 120, portant à 12,3% son gain depuis le début de l'année et à 1,12 milliard d'euros sa capitalisation boursière. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)