Energie-L'Etat argentin va contrôler YPF, filiale de Repsol

lundi 16 avril 2012 19h25
 

BUENOS AIRES, 16 avril (Reuters) - Le gouvernement argentin a annoncé lundi l'expropriation de 51% du groupe énergétique YPF , contrôlé par le pétrolier espagnol Repsol.

Un projet de loi en ce sens va être présenté au Congrès, a annoncé la présidente argentine Cristina Fernandez. L'énergie est "une ressource vitale", a-t-elle expliqué.

YPF a fait une importante découverte de gaz de schiste fin 2010 et a vu son cours en Bourse chuter ces dernières semaines, les investisseurs redoutant que le gouvernement argentin n'en prenne le contrôle.

"Une prise de contrôle forcée de YPF enverrait un signal très négatif aux investisseurs et pourrait causer de sérieux dommages à l'environnement des affaires en Argentine", a réagi un porte-parole de la Commission européenne dans la foulée de cette annonce. (Hilary Burke et Helen Popper, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Natalie Huet)