Résines-Pas de retour à la normale avant plusieurs semaines-Arkema

lundi 16 avril 2012 09h01
 

PARIS, 16 avril (Reuters) - Arkema ne prévoit pas de retour à la normale avant plusieurs semaines dans la filière de la résine PA-12, très utilisée dans l'automobile et menacée de pénuries depuis l'explosion d'une usine clé pour le secteur en Allemagne, a indiqué une porte-parole du chimiste français.

"Nous sommes dans une situation de force majeure. Nous ne pourrons pas utiliser nos capacités au maximum au cours des prochaines semaines", a-t-elle dit.

Le PA-12 est un polyamide de performance, très résistant à la chaleur et à la corrosion et largement utilisé dans l'industrie automobile, notamment au sein du moteur. Selon une lettre de l'équipementier TI Automotive, rapportée par l'agence Bloomberg, les retombées de l'explosion en Allemagne pourraient entraîner une baisse de la production automobile mondiale d'ici quelques semaines.

Aucun commentaire sur la production n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de PSA Peugeot Citroën ou de Renault . Une réunion de la filière automobile américaine doit se tenir mardi à Detroit sur la question.

Une usine appartenant au conglomérat industriel allemand Evonik Industries, l'un des rares sites mondiaux produisant la matière première du PA-12, a explosé le 31 mars, tuant deux personnes.

La porte-parole d'Arkema, principal chimiste français, a indiqué que le groupe recherchait actuellement d'autres fournisseurs pour le PA-12, qu'il arbitrait entre ses clients pour l'utilisation de ses stocks actuels et qu'il proposerait à la place, quand c'est possible, deux autres polyamides de performance, les PA-11 et PA-10. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)