April 12, 2012 / 2:58 PM / 5 years ago

Numericable veut raccorder 6 millions de foyers en fibre d'ici 2014

4 MINUTES DE LECTURE

* Couvre 4,3 millions de foyers français avec la fibre optique

* A dépassé les 500.000 abonnés à la fibre en mars

* Prévoit d'accélérer la réduction de sa dette

PARIS, 12 avril (Reuters) - Numericable a franchi le cap du demi-million d'abonnés à la fibre optique et prévoit d'augmenter ses investissements cette année afin de raccorder six millions de foyers français au très haut débit d'ici 2014, contre 4,3 millions aujourd'hui.

Le câblo-opérateur, qui a pour actionnaires les fonds Cinven , Carlyle Group et Altice, veut accroître l'avance qu'il a prise sur les opérateurs télécoms, en retard dans leurs projets de déploiement dans le très haut débit.

"Nos investissements vont vers la fibre et pas ailleurs. Nous n'avons pas d'autre réseau ADSL ou mobile", a expliqué jeudi le PDG Eric Denoyer, lors d'une conférence de presse.

"Moi je ne vais pas faire de 4G. D'autres auront des choix draconiens à faire", a-t-il ajouté, faisant référence au réseau mobile de dernière génération dont le déploiement mobilise une part importante des ressources des opérateurs.

Né d'une succession d'acquisitions de câblo-opérateurs réalisées au début des années 2000 par effet de levier sur la dette (LBO), Numericable s'est d'abord fait connaître pour ses bouquets de télévision avant de faire le pari de la fibre optique, qui permet des débits plus rapides, pour tenter de se renforcer dans l'internet.

La crise économique et financière a cependant contraint la société, endettée, à mettre le frein sur ses investissements, qui ont atteint 186 millions d'euros l'an dernier contre 190 millions en 2010.

Numericable a retrouvé une certaine marge de manoeuvre financière avec une émission obligataire de 360 millions d'euros en février, qui lui a permis de rééchelonner sa dette.

JUSQU'À 200 MÉGAS AVEC LA "BOX"

"On repart à l'offensive", a assuré Eric Denoyer, en précisant que Numericable compte accélérer son désendettement pour revenir à un ratio de dette nette sur Ebitda proche de 4, contre 5,3 en 2011.

Selon les chiffres de l'Arcep, le régulateur des télécoms, la France comptait 664.000 abonnés au très haut débit à la fin 2011, un chiffre peu élevé mais en progression de 35% par rapport à l'année précédente.

Pour séduire de nouveaux clients, Numericable mise sur sa nouvelle "Box" qui exploite les possibilités offertes par la fibre en proposant un débit pouvant aller jusqu'à 200 mégaoctets.

Commercialisée depuis avril, elle n'est toutefois proposée qu'aux abonnés à l'offre haut de gamme "Power + Family" à 54,90 euros par mois. Numericable, qui comptait fin décembre 938.000 abonnés à ses offres "triple play" et télévision payante, espère en vendre 200.000 cette année.

Les objectifs sont plus modestes pour l'offre de téléphonie mobile "sim only", c'est-à-dire sans subvention d'appareil. Lancée en mai 2011 avant l'arrivée de Free sur le marché du mobile, elle a recruté 50.000 clients, un chiffre que Numericable voudrait porter à 150.000 d'ici la fin de l'année. (Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below