Wall Street à l'épreuve des résultats de sociétés

vendredi 6 avril 2012 17h29
 

par Ryan Vlastelica

NEW YORK, 6 avril (Reuters) - La saison des résultats trimestriels d'entreprises débute la semaine prochaine aux Etats-Unis et les perspectives en la matière sont loin d'être aussi brillantes que lors des trimestres précédents, une perspective peu encourageante pour des investisseurs doutant déjà que Wall Street ait pris acte du récent ralentissement de l'économie.

Début octobre, les analystes anticipaient une croissance des bénéfices des sociétés cotées de plus de 10% au premier trimestre. Cette prévision a été réduite de plus des deux tiers alors que, dans le même temps, l'indice S&P-500 gagnait 27%.

Certains observateurs redoutent que l'intérêt acheteur ne soit plus assez soutenu pour assurer une poursuite de la hausse du marché, surtout après les statistiques de l'emploi décevantes publiées vendredi : le nombre d'emplois créés a été largement inférieur aux prévisions en mars aux Etats-Unis. (voir )

Les futures des indices de Wall Street ont perdu 1% au cours d'une séance très brève. Le marché cash est fermé pour le Vendredi saint.

Il sera intéressant pour les gérants de fonds de voir comment les entreprises ont composé avec un environnement économique mitigé au vu des récentes statistiques et avec le regain de craintes relatives à la situation économique et budgétaire de l'Europe.

"Si les déclarations des équipes dirigeantes laissent penser que les entreprises tiennent bon malgré le ralentissement visible des économies européennes, ce sera très encourageant pour la Bourse", commente John Carey (Pioneer Investment Management).

"En revanche, si les commandes baissent ou si les dépenses de consommation paraissent ne pouvoir tenir dans le temps, ça risque de peser sur la capacité de fixer les prix, et d'aboutir à une révision des prévisions".

Les bénéfices des sociétés du S&P-500 devraient avoir augmenté de 3,2% seulement au premier trimestre 2012, selon des données Thomson Reuters, après +9,2% au dernier trimestre 2011 et un bond de près de 11% au premier trimestre de l'an passé.   Suite...