LEAD 3-France-Le marché automobile a poursuivi sa chute en mars

lundi 2 avril 2012 13h15
 

* Effet de base défavorable, 2011 était encore dopé par l'effet "prime à la casse"

* PSA et Renault parmi les fortes baisses du CAC 40

* La part des groupes français continue de reculer dans les voitures

* Les dégâts devraient être limités lors des prochains trimestres (Actualisé avec précisions et réactions)

par Gilles Guillaume

PARIS, 2 avril (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves ont à nouveau chuté en France en mars, reflet d'un comparatif plus défavorable que jamais avec l'année dernière quand l'effet "prime à la casse" dopait encore les ventes, surtout celles des constructeurs français.

Il a été immatriculé le mois dernier 197.033 véhicules particuliers neufs, soit une chute de 23,5% en données brutes par rapport à mars 2011, a annoncé lundi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

En données corrigées des jours ouvrables, la baisse ressort à 20,0%.

En janvier et février, le marché avait déjà accusé des baisses de l'ordre de 20% en données brutes, contrecoup du haut niveau d'immatriculations enregistré pendant la période correspondante de 2011 grâce aux dernières commandes effectuées dans le cadre de la "prime à la casse", mesure qui a pris fin en décembre 2010 mais restait valable pour les véhicules livrés jusqu'au 31 mars 2011.   Suite...