Luxe-L'italien Prada voit son bénéfice 2011 bondir de 72%

jeudi 29 mars 2012 16h50
 

HONG KONG/MILAN, 29 mars (Reuters) - Prada a bouclé son exercice 2011 sur des résultats record, marqués par un bond de 72% de son résultat net à la faveur d'une demande mondiale de produits de luxe qui ne faiblit pas.

Le groupe italien, coté à la Bourse de Hong Kong depuis juin, a dégagé un bénéfice net de 432 millions d'euros, un chiffre légèrement supérieur au consensus Thomson Reuters de 416 millions, sur un chiffre d'affaires en progression de 25% à 2,56 milliards d'euros.

Comme tous les grands noms du secteur, LVMH (propriétaire de Louis Vuitton), PPR (Gucci), Hermès International ou Richemont (Cartier), Prada a été dopé par une demande explosive en Asie, par la résistance du marché du luxe aux Etats-Unis et par des flux touristiques qui ont compensé les effets de la crise en Europe.

En Asie-Pacifique, les ventes du groupe milanais propriétaire des marques Prada et Miu Miu ont décollé de 42% pour représenter 35% de son chiffre d'affaires mondial, contre 30% il y a un an.

Prada propose un dividende de 0,05 euro par action au titre de 2011.

En Bourse, l'action Prada a gagné 41% cette année, surperformant l'indice Hang Seng, en hausse de 12%. Le groupe affiche une capitalisation boursière d'environ 16 milliards de dollars. (Farah Master et Antonella Ciancio, Pascale Denis pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)