Theolia-Performances opérationnelles en hausse mais perte en 2011

jeudi 29 mars 2012 18h30
 

PARIS, 29 mars (Reuters) - Theolia a annoncé jeudi une amélioration de ses performances opérationnelles en 2011, mais le spécialiste français de l'éolien a dû enregistrer des dépréciations d'actifs qui ont aggravé sa perte nette.

Le groupe, au bord de la faillite en 2010 et en cours de redressement, a enregistré en 2011 un résultat opérationnel courant de 10,4 millions d'euros (contre une perte de 19,7 millions en 2010) et son résultat brut d'exploitation (Ebitda) a atteint 25,8 millions (contre 3,4 millions).

La perte nette part du groupe s'est cependant établie à 38,5 millions d'euros (contre un bénéfice de 5,9 millions en 2010), alourdie par des pertes de valeur liées à des projets en développement et à son parc en exploitation en Italie pour 26,4 millions.

"Theolia crée de la valeur aujourd'hui, il ne consomme plus du cash. Nous avons su créer l'équilibre et la flexibilité qui nous permettent de croître et d'investir sans faire disparaître notre trésorerie", a déclaré à Reuters le directeur général Fady Khallouf, lors d'un entretien par téléphone.

"L'Ebitda est amené à croître. Si ce n'est pas en 2012, ça va être en 2013 (...) et les coûts vont continuer à baisser", a-t-il ajouté, confirmant en outre que Theolia pourrait dégager un résultat net positif en 2013.

Au total, Theolia a mis en service une capacité nette de 22,4 mégawatts (MW) pour compte propre au cours de l'exercice 2011, ses capacités installées pour compte propre atteignant ainsi 306 MW au 31 décembre, contre 283 MW à fin 2010.

Les capacités exploitées par Theolia pour le compte de tiers sont passées de 586 MW au 31 décembre 2010 à 604 MW à fin 2011.

Depuis le second semestre 2010, le groupe a réduit le rythme de ses cessions de parcs et projets éoliens afin de privilégier l'activité "vente d'électricité pour compte propre" qui bénéficie d'un chiffre d'affaires prévisible et récurrent sur le long terme et d'une marge opérationnelle brute "significative".

Les dettes financières de Theolia s'élevaient à 332 millions d'euros au 31 décembre, contre 348 millions à fin 2010, pour une trésorerie de 87,8 millions.

Le titre Theolia, avant la publication des résultats 2011, a terminé jeudi en baisse de 1,72% à 1,14 euro, ce qui porte à 32,6% sa hausse depuis le début de l'année après un recul de 26,5% en 2011, donnant une valeur boursière du groupe de 145,45 millions d'euros. (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)