Neopost vise une marge stable en 2012 dans un contexte incertain

mardi 27 mars 2012 19h50
 

PARIS, 27 mars (Reuters) - Neopost a annoncé mardi prévoir un ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires cette année et une stagnation de sa marge opérationnelle dans un climat économique "incertain".

Le spécialiste des équipements et services de traitement du courrier a vu son chiffre d'affaires progresser de 5,6% à taux de change constants en 2011, à 1,002 milliard d'euros, franchissant ainsi pour la première fois le cap symbolique du milliard.

Son résultat opérationnel courant annuel a augmenté de 3,4% à 256,5 millions, donnant une marge de 25,6%, en repli d'un dixième de point par rapport à 2010.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un bénéfice opérationnel courant de 249,0 millions selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le résultat net, à 154,6 millions, a reculé de 1,5%. En excluant une provision "pour optimisation des structures" de 19,5 millions, il ressort à 167,0 millions, en hausse de 6,4%.

Le groupe proposera un dividende inchangé de 3,90 euros par action.

En 2012, "le contexte économique reste incertain et les revenus de changement de tarifs postaux devraient être nettement inférieurs à ceux enregistrés en 2011", explique Neopost dans un communiqué. Il prévoit une croissance du chiffre d'affaires "d'au moins 2% hors effets de change".

La marge opérationnelle courante, elle, devrait s'établir "aux environs de 25,5% du chiffre d'affaires", en raison notamment de la baisse attendue des revenus de changement de tarifs postaux et de la poursuite des investissements dans l'entrée de gamme et en Asie-Pacifique.

A moyen terme, Neopost entend mettre l'accent sur le développement de ses activités non directement liées au courrier, comme les solutions de gestion de la qualité des adresses et données ou la traçabilité.   Suite...