LEAD 1-Bolloré-Hausse des résultats 2011, malgré les investissements

jeudi 22 mars 2012 18h32
 

PARIS, 22 mars - Bolloré a annoncé jeudi une hausse de 19% de son résultat opérationnel, la croissance de sa division de transport et logistique et l'amélioration des résultats d'autres activités ayant plus que compensé la hausse des investissements dans les batteries et les véhicules électriques.

Pour le groupe diversifié, présent dans les transports et la logistique, la distribution d'énergie, les films plastiques, les batteries, la communication et les médias, l'année 2011 a été marquée entre autres par le lancement d'Autolib, le service de voitures électriques en "autopartage" en Ile-de-France.

Lors de l'obtention du contrat fin 2010, Bolloré avait dit prévoir un investissement de 100 millions d'euros.

Ces dépenses et la prise de participation de 1,1% dans Vivendi liée à la vente des chaînes Direct 8 et Direct Star, ont contribué à creuser l'endettement net du groupe en 2011: à 1,884 milliard d'euros, il a augmenté de 124 millions sur un an. Le ratio dette/fonds propres reste néanmoins inchangé à 46%.

Le résultat opérationnel atteint 290 millions d'euros et le résultat net, part du groupe, 320 millions (+0,9%), pour un chiffre d'affaires de 8,491 milliards d'euros (+21%).

A périmètre et taux de change constants, la progression du chiffre d'affaires est ramenée à 11%, "portée par l'augmentation des volumes transportés dans le monde, la hausse des prix des produits pétroliers, la bonne marche des activités industrielles et la forte croissance des ventes des plantations et des recettes publicitaires des médias".

Le résultat financier, à 146 millions d'euros, intègre une plus-value de 141 millions réalisée sur la vente de 3,5% du capital de Vallourec et un dividende de 60 millions versé par le groupe publicitaire britannique Aegis.

Le groupe présidé par Vincent Bolloré détient un portefeuille d'investissements regroupant entre autres Aegis et Havas dans la publicité, mais aussi la banque d'affaires italienne Mediobanca et une participation résiduelle de 1,7% dans Vallourec.

Au total, ces participations représentaient une valeur boursière de 2,111 milliards d'euros au 29 février dernier, précise le communiqué.   Suite...