LEAD 2-Dassault Aviation retient son souffle concernant le Rafale

jeudi 22 mars 2012 15h12
 

* CA 2012 prévu stable comparé aux E3,3 mds de 2011

* Pas de reprise du marché des avions d'affaires avant fin 2012

* Prévoit de livrer 65 Falcon en 2012 contre 63 en 2011

* Le PDG serein face à une éventuelle victoire de Hollande

* Le dossier Thales-Nexter gelé avant la présidentielle (Actualisé avec conférence de presse)

par Cyril Altmeyer

SAINT-CLOUD (Hauts-de-Seine), 22 mars (Reuters) - Dassault Aviation s'est muré jeudi dans un "silence total" concernant l'avancée des négociations en vue d'une vente du Rafale à l'Inde et aux Emirats arabes unis, susceptibles de signer ce fameux premier contrat à l'export de l'avion de combat tricolore que la France espère depuis des années.

L'avionneur a dit tabler pour 2012 sur un chiffre d'affaires comparable à celui de l'an passé, qui a largement bénéficié du contrat de modernisation des Mirage 2000 de l'Inde et de 36 prises de commandes d'avions d'affaires Falcon en partie grâce aux clients chinois, au lieu d'un solde négatif en 2010.

Dassault Aviation, qui a vu ses prises de commandes plus que doubler en 2011 à 2,86 milliards d'euros dont 83% à l'export, s'est montré très prudent sur les perspectives du marché de l'aviation d'affaires, sa principale source de revenus.   Suite...