21 mars 2012 / 22:23 / il y a 5 ans

LEAD 1-Hermès - Résultat opérationnel 2011 meilleur que prévu

* Marge record à 31,2%

* Dividende exceptionnel de cinq euros par action (Actualisé avec détails du communiqué)

PARIS, 21 mars (Reuters) - Hermès, porté par une demande de produits de luxe qui défie la crise européenne, a vu son résultat opérationnel 2011 grimper de 32,5% et sa marge atteindre un niveau record.

Fort de ces résultats, le sellier de la rue Saint-Honoré, dans lequel le groupe LVMH détient une participation de 22,3%, a annoncé le versement d'un dividende exceptionnel de cinq euros par action.

Hermès, célèbre pour ses sacs en cuir et ses carrés de soie, avait publié début février un chiffre d'affaires en hausse de 18,3% et avait dit anticiper une marge opérationnelle supérieure à 30% (voir )

Le résultat opérationnel ressort à 885,2 millions d'euros, un chiffre supérieur au consensus Thomson Reuters I/B/E/S, qui était de 857 millions d'euros.

La marge opérationnelle gagne 3,4 points pour s'établir à 31,2%, un niveau jamais atteint par le groupe depuis son introduction en Bourse en 1993.

Dans un avis financier, Hermès précise qu'il continuera d'investir dans ses capacités de production en 2012 et qu'il procèdera à l'ouverture ou à la rénovation d'une quinzaine de magasins.

La croissance du groupe a été freinée l'an dernier par des capacités de production insuffisantes pour répondre à la demande, en particulier pour ses sacs de cuirs et ses carrés de soie.

Le résultat net progresse de 40,9% à 594,3 millions d'euros (consensus Thomson Reuters I/B/E/S de 560 millions d'euros). Ce chiffre intègre une plus-value de cession brute de 29,5 millions d'euros tirée de la cession de la participation d'Hermès dans la maison Jean-Paul Gaultier.

En l'espace de deux ans, le résultat net du groupe a doublé.

Le dividende ordinaire proposé sera de deux euros par action au titre de 2011, contre 1,5 euro au titre de 2010.

L groupe de luxe précise que le montant total de ses rachats d'actions a atteint la somme de 286 millions d'euros en 2011 et que sa trésorerie nette a augmenté de 210 millions pour atteindre 1,04 milliard d'euros à fin 2011.

En Bourse, avec un flottant réduit à moins de 4%, le titre évolue davantage au gré des spéculations qu'en fonction des données fondamentales du groupe.

Il a clôturé mercredi à 244,25 euros (-1,25%), signant une hausse de 6% depuis le début janvier, pour une capitalisation boursière de quelque 26 milliards d'euros.

Totalement décorrélés du secteur, ses multiples de valorisation atteignent 41 fois les bénéfices estimés pour 2012, contre 19 fois pour LVMH. (Pascale Denis, édité par Benoit Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below