Apple va trancher sur l'usage de ses $98 milliards de liquidités

lundi 19 mars 2012 08h04
 

SAN FRANCISCO, 19 mars (Reuters) - Apple, première capitalisation boursière mondiale, doit débattre lundi de ce qu'il entend faire de ses 98 milliards de dollars (75 milliards d'euros) de trésorerie alors que nombre d'investisseurs spéculent sur la distribution d'un dividende pour la première fois depuis dix-sept ans.

Quelques jours après avoir vu son action atteindre 600 dollars sur le Nasdaq, le groupe a publié un bref communiqué annonçant pour ce lundi (13h00 GMT) une téléconférence sur l'issue des discussions au sujet de sa trésorerie.

Les 98 milliards de trésorerie et d'actifs liquides accumulés par le concepteur de l'iPod, de l'iPhone et de l'iPad représentent environ 104 dollars par action selon Brian Marshall, analyste d'ISI Group.

Wall Street juge de plus en plus probable une reprise des dividendes après les déclarations du directeur général du groupe Tim Cook évoquant des "discussions en cours" au plus haut niveau sur le sujet.

Lors de l'assemblée générale d'Apple, en février, Tim Cook avait déclaré que "pour parler franchement, c'est plus que ce dont nous avons besoin pour faire marcher l'entreprise".

Le dernier dividende versé par le groupe à ses actionnaires remonte à 1995, selon les données Thomson Reuters. En 1996, Apple avait enregistré une perte nette de 816 millions de dollars.

Les analystes estiment que la reprise de la distribution d'une part des profits accumulés par le groupe pourrait prendre la forme d'un dividende exceptionnel, voire d'un paiement régulier aux actionnaires. Un rachat d'actions pourrait aussi être envisagé.

Au cours de clôture de vendredi soir (585,57 dollars), le groupe à la pomme est valorisé environ 546 milliards de dollars.

La reprise du dividende pourrait attirer vers le titre les investisseurs particuliers et surtout institutionnels spécialisés dans la recherche de valeurs de rendement.

Apple s'est refusé à tout commentaire. (Poornima Gupta, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)