LEAD 1-La future banque des collectivités pas encore définie-La Poste

mardi 17 janvier 2012 14h28
 

* Le calendrier de mi-2012 est maintenu

* Situation des collectivités locales jugée "très difficile"

par Julien Ponthus

PARIS, 17 janvier (Reuters) - Le schéma de la future banque française des collectivités locales appelée à prendre le relais de Dexia n'est pas encore arrêté, a déclaré mardi Jean-Paul Bailly, le président de La Poste.

Le plan de démantèlement de Dexia élaboré à l'automne prévoit que l'activité de prêts aux collectivités locales sera effectuée par une coentreprise détenue à 65% par La Banque postale, filiale bancaire de La Poste, et à 35% par la Caisse des dépôts et consignations (CDC). (voir et )

"Rien n'est stabilisé", a indiqué Jean-Paul Bailly lors de la présentation de ses voeux à la presse. "Notre objectif est de proposer une nouvelle philosophie de financement aux collectivités locales."

Jugeant la situation financière des collectivités locales "très difficile", le président de La Poste a précisé que le groupe postal public ne ferait pas de "transformation" en finançant à court terme sur les marchés des prêts à long terme accordés aux collectivités, un modèle jugé en partie responsable des graves difficultés de Dexia pendant la crise.

"Nous serons attentifs, quelle que soit la nature du modèle, à ne pas importer des risques réputationnels ou financiers", a souligné le président de La Poste, indiquant que la nouvelle banque se concentrerait uniquement sur la production de nouveaux prêts.

Il a dans le même temps rappelé, en marge de la conférence de presse, que l'objectif était que cette banque publique soit opérationnelle pour la fin du premier semestre.   Suite...