Rio Tinto - La production de minerai de fer se stabilise au T4

mardi 17 janvier 2012 10h50
 

* Production en hausse de 3% au 4e trimestre par rapport au 3e

* L'action monte avec les marchés, après un bon indicateur chinois

SYDNEY, 17 janvier (Reuters) - Le groupe minier Rio Tinto a publié mardi une croissance proche de zéro de sa production de minerai de fer au quatrième trimestre, un chiffre inférieur à certaines prévisions de marché dans un contexte d'inquiétude concernant la demande chinoise.

Le numéro deux mpndial du secteur, derrière le brésilien Vale , a annoncé une hausse de 3% de sa production entre le troisième et le quatrième trimestre 2011, contre près du double fin 2010.

Ce chiffre est nettement inférieur aux attentes de certains analystes sur le marché des matières premières, l'un d'entre ayant prévu une hausse de 20%, compte tenu de l'augmentation des capacités du groupe, basées essentiellement en Australie.

Mais ils sont conformes aux attentes de plusieurs autres analystes, sachant que les écarts de prévisions sont importants. Selon l'un d'entre eux, ces chiffres ne reflètent pas forcément la conjoncture, dans la mesure où le groupe ne peut pas faire autrement que de faire tourner ses mines à pleine capacité.

L'action Rio Tinto a terminé en hausse de 1,25% à Melbourne, en ligne avec le marché australien, et progresse de 2,6% à Londres à 10h34, alors que l'indice européen des produits de base prend 1,9%, dopé par l'annonce, mardi avant-Bourse, d'une croissance chinoise meilleure qu'attendue par le marché. (voir )

"Le marché a très bien accueilli la publication (de Rio Tinto), qui était bonne sans être spectaculaire", dit Michael Heffernan, conseiller de clientèle et stratégiste d'Austock Group à Sydney.

Rio Tinto n'a fait aucun commentaire détaillé concernant la demande ou la Chine, son premier marché, à l'occasion de ses chiffres trimestriels, mais le marché craint une chute des importations chinoises de matières premières cette année à la suite du ralentissement de la croissance dans le pays.

Les producteurs chinois, en particulier dans l'acier, devraient annoncer de faibles profits au premier trimestre 2012, alors que Rio Tinto, Vale et le numéro trois du secteur BHP Billiton comptent sur une forte demande chinoise à long terme pour soutenir leurs projets coûteux d'expansion.

Selon les estimations des analystes financiers, Rio Tinto devrait publier des résultats annuels 2011 avant intérêt et impôts d'environ 23 milliards de dollars (18 milliards d'euros), contre 21,1 milliards de dollars en 2010. (James Regan, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)