RPT-Chocolat-Barry Callebaut enregistre un C.A. du T1 conforme aux attentes

mardi 17 janvier 2012 09h46
 

(Répétition du titre)

ZURICH, 17 janvier (Reuters) - Barry Callebaut a annoncé mardi des chiffres dans l'ensemble conformes aux attentes des marchés pour son premier trimestre 2011/12, toujours marqué par d'importants effets de change.

Le chiffre d'affaires a reculé de 4,1% à 1,27 milliard de francs (1,05 milliard d'euros), ce qui correspond à une progression de 5% en monnaies locales, a précisé le numéro un mondial du chocolat industriel dans un communiqué.

Durant la période sous revue, bouclée fin novembre, les volumes de ventes ont crû de 2,6% à 362.637 tonnes, porté par la région Amériques qui a enregistré une progression à deux chiffres, tandis que la région Asie-Pacifique a connu une croissance plus faible et que la région Europe a légèrement reculé.

Outre-Atlantique, le volume des ventes a bondi de 17,6% à 91.763 tonnes débouchant sur un chiffre d'affaires en hausse de 18,0% en monnaies locales et de 6,9% en monnaie de présentation.

L'Asie-Pacifique a enregistré une croissance de 2,7% à 13.735 tonnes, les temps d'arrêt rendus nécessaires par l'installation de nouvelles capacités ayant contribué au ralentissement de la croissance.

Le groupe a souffert d'un environnement de marché difficile en Europe occidentale, évolution qui a plombé une croissance dans la partie orientale du continent. Au final, le volume des ventes s'est contracté de 0,8% à 191.832 tonnes et le chiffre d'affaires, qui a enregistré une progression de 1,2% en monnaies locales, a accusé un recul de 8,2% en francs en raison de l'influence négative des fluctuations de change.

Le consensus des analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une hausse des volumes de 4% à 367.000 tonnes et sur un chiffre d'affaires en baisse de 6,3% à 1,24 milliard de francs.

"Après un démarrage modéré auquel nous nous attendions pendant les deux premiers mois de l'exercice, nous avons vu la croissance du volume se reprendre dans le segment industriel comme dans celui de Gourmet", a déclaré le directeur général Jürgen Steinemann dans un communiqué.   Suite...