Suisse-La BNS anticipe un retour au bénéfice pour 2011

vendredi 13 janvier 2012 09h07
 

ZURICH, 13 janvier (Reuters) - La Banque nationale suisse (BNS) anticipe un résultat positif pour son exercice écoulé après avoir essuyé en 2010 une perte de plus de 19 milliards de francs (15,7 milliards d'euros), principalement en raison de la forte appréciation de la devise helvétique.

La BNS estime que son bénéfice en 2011 atteindra au moins 13 milliards de francs suisses suite à une plus-value de cinq milliards sur son stock d'or.

Les positions en monnaies étrangères contribueront à hauteur d'environ huit milliards de francs au résultat positif de l'exercice, explique la BNS dans un communiqué, ajoutant qu'elle pourra procéder à une distribution du bénéfice.

Le résultat consolidé devrait être encore un peu plus élevé grâce au fonds de stabilisation. Ce dernier, qui regroupe depuis octobre 2008 les actifs toxiques d'UBS, avait déjà permis en 2010 d'atténuer les chiffres rouges de la BNS en enregistrant un bénéfice de 2,6 milliards de francs.

Ces chiffres paraissent quelques jours après la démission du président de la BNS, forcé de quitter ses fonctions suite à une polémique liée à des transactions de devises controversées réalisées par son épouse. (voir )

Philipp Hildebrand se trouvait dans le collimateur de l'Union Démocratique du Centre (UDC) et de son vice-président Christoph Blocher qui lui reprochaient ses interventions sur les marchés monétaires ayant causé une perte de change de plus de 26 milliards en 2010.

Le départ prématuré de Philipp Hildebrand faisait craindre le pire, d'autant que le Conseil fédéral ne prévoit pas de compléter le directoire de la BNS et d'en nommer un président avant avril-mai.

Ces chiffres pourraient ainsi calmer les inquiétudes.

"L'action de la BNS sur le franc a été couronnée de succès", souligne Tony Nyman, analyste chez Informa Global Markets. "La banque a réussi à maintenir le franc au-delà du seuil de 1,20 franc qu'elle avait fixé au début septembre et maintenant, elle peut verser des excédents aux cantons."

La BNS a précisé vendredi que conformément à la convention, le bénéfice distribué à la Confédération et aux cantons s'élève à 1 milliard de francs, le solde étant affecté à la réserve pour distributions futures. (Pascal Schmuck, édité par Benoît Van Overstraeten)