Les résultats de la CDC autour de l'équilibre en 2011-Presse

lundi 9 janvier 2012 08h17
 

PARIS, 9 janvier (Reuters) - Les résultats de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) devraient ressortir autour de l'équilibre pour 2011, a déclaré son directeur général Augustin de Romanet dans un entretien aux Echos publié lundi.

La performance des filiales de la CDC et de la gestion financière devraient probablement permettre au groupe d'absorber sa quote-part des pertes de Dexia et les dépréciations comptabilisées sur son portefeuille financier au second semestre, a indiqué le dirigeant.

Interrogé sur une possible dégradation de la note de crédit de la France, Augustin de Romanet a souligné que la France conserverait, "en tout état de cause", une notation très élevée, rappelant également que les agences de notation ont toujours indiqué que la notation de la CDC ne pourrait jamais être supérieure à celle de l'Etat français.

"Pour ce qui concerne la Caisse des Dépôts, celle-ci est de toute façon plus investisseuse qu'emprunteuse sur les marchés, ce qui limite l'impact d'une dégradation. Notre plafond d'emprunt est en effet de seulement 12 milliards d'euros", a précisé Augustin de Romanet.

Ce dernier a par ailleurs expliqué que la CDC resterait "quoi qu'il arrive" à hauteur d'au moins 50% au capital de Veolia-Transdev, dont le nom changera alors que Veolia Environnement souhaite se retirer. (voir )

"Le nouveau partenaire que nous devons trouver pour se substituer à Veolia ne peut être que financier, car cette société de 120.000 salariés est déjà un opérateur industriel", a dit aux Echos Augustin de Romanet, qui souhaite poursuivre sa mission à la tête du groupe alors que son mandat s'achève le 7 mars. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gwénaëlle Barzic)