USA-Les constructeurs automobiles ont bien fini l'année

mercredi 4 janvier 2012 18h47
 

DETROIT, 4 janvier (Reuters) - Les constructeurs automobiles américains ont terminé l'année 2011 grâce à une forte demande mais anticipent un ralentissement en 2012 dans un contexte de reprise économique fragile.

Les ventes en volume de General Motors ont augmenté de 5% en décembre, portées par la marque Chevrolet tandis que celle de Ford Motor grimpaient de 10% et celle de Chrysler, filiale de Fiat, de 37% grâce à un renouvellement de sa gamme.

Les immatriculations de voitures neuves aux Etats-Unis sont considérées comme un indicateur avancé des dépenses globales de consommation. Les Etats-Unis sont le deuxième marché automobile au monde, derrière la Chine.

Il devrait s'être vendu environ 12,8 millions de voitures neuves l'an dernier aux Etats-Unis, ce qui constituerait une augmentation de 10% par rapport à 2010.

Le chiffre annualisé pour décembre devrait atteindre 13,6 millions de véhicules, selon les économistes interrogés par Reuters et se situer donc au-dessus de 13 millions pour le quatrième mois de suite. En décembre 2010, les ventes en volume étaient de 12,5 millions de véhicules.

Pour 2012, GM et Volkswagen anticipent des ventes comprises entre 13,5 et 14 millions de véhicules, soit une croissance de 5% à 9%.

Ford table sur 13,2 à 14,2 millions de véhicules vendus, hors gros 4x4.

La société d'études TrueCar.com anticipe quant à elle un volume 2012 de 14 millions de véhicules.

Tous ces chiffres restent très inférieurs au niveau moyen de près de 17 millions d'immatriculations enregistré entre 1997 et 2007, avant la crise.

La récession de 2008 avait conduit l'année suivante GM et Chrysler à déposer leur bilan avant d'engager une restructuration en profondeur.

En ce qui concerne les constructeurs étrangers, les ventes de Nissan Motor aux Etats-Unis ont augmenté de 7,7% en décembre. (Ben Klayman, Bernie Woodall et Kevin Krolicki; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Marc Angrand)