Shtokman-Gazprom, Total et Statoil se réuniront jeudi-source

lundi 26 décembre 2011 14h22
 

MOSCOU/PARIS, 26 décembre (Reuters) - Gazprom , Total et le norvégien Statoil doivent se réunir jeudi pour décider du lancement de la première tranche du projet gazier Shtokman, apprend-on lundi de source interne à Gazprom.

Selon le quotidien La Tribune, qui cite une source interne au géant gazier russe, les trois groupes se réuniraient dès aujourd'hui et le trio déciderait également du mode de transport choisi pour acheminer la production du gisement, soit par méthanier, soit par gazoduc.

Des porte-parole de Total et Statoil se sont refusés à faire un commentaire. Un porte-parole de Shtokman AG a déclaré que la réunion aurait lieu d'ici la fin de l'année.

Le directeur général de Gazprom, Alexeï Miller, avait déclaré jeudi dernier que les actionnaires du projet se réuniraient ce moi-ci pour discuter d'une décision finale sur cet investissement attendu de longue date.

Selon La Tribune, citant une source du secteur, Total et Statoil pourraient être contraints de verser à Gazprom une "prime globale" de 1,5 milliard de dollars s'ils signent pour la première tranche, ou bien de quitter le projet et de se voir rembourser leur investissement.

Shtokman est l'un des plus grands gisements de gaz du monde. Selon des estimations provisoires, 15 milliards de dollars d'investissement pourraient être nécessaires à la première phase du projet. La production de gaz devrait débuter en 2016, avec trois ans de retard sur le calendrier initial, et en 2017 pour ce qui concerne le gaz naturel liquéfié. (Vladimir Soldatkin et Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)