PSA va supprimer 600 emplois d'intérimaires à Mulhouse-CGT

mercredi 21 décembre 2011 14h41
 

(Précision site, § 1)

* Suspension en mars de la ligne produisant la 206+

* Reclassement interne de 550 CDI, aux dépens des intérimaires-CGT

* "Une période transitoire" en attendant la 208 et une nouvelle petite voiture "volumique"-PSA

MULHOUSE, 21 décembre (Reuters) - PSA Peugeot-Citroën a annoncé mercredi, lors d'un comité d'entreprise, la suspension d'une des équipes de montage de son site de Mulhouse à compter du 3 mars 2012, entraînant par ricochet selon la CGT la suppression de 600 postes d'intérimaires.

Cette décision vient s'ajouter aux 6.000 suppressions de postes en Europe, essentiellement en France, déjà annoncées par PSA dans le cadre d'un plan de réduction des coûts motivé par la baisse des ventes du groupe en Europe depuis l'été.

Selon la direction du site du Haut-Rhin, il s'agit d'une "mesure transitoire" en attendant deux nouveaux modèles, et qui passera sur la ligne par le reclassement interne de 550 salariés en CDI et par des mesures d'accompagnement individualisées pour les intérimaires en fin de contrat, au nombre d'une centaine.

Dans un communiqué, le syndicat CGT du site a souligné pour sa part que le reclassement des salariés en CDI se ferait probablement aux dépens des contrats d'intérim, entraînant au total "des fins de contrat pour près de 600 intérimaires (soit) près de la moitié des effectifs intérimaires du site."

L'équipe concernée travaille au montage des Peugeot 206+ et 308. La première voiture s'arrête l'an prochain et sera remplacée au printemps à Mulhouse par la 208, à laquelle viendra s'ajouter en septembre 2012 une voiture supplémentaire, décrite mercredi comme un modèle "volumique" développé sur la plateforme des véhicules du segment B (208 et C3) du groupe.   Suite...