Les mauvaises créances des banques européennes en hausse-BCE

vendredi 16 décembre 2011 14h28
 

FRANCFORT, 16 décembre (Reuters) - Le montant des mauvaises créances détenues par les banques européennes a augmenté pour représenter plus d'un quart de leur capital, montrent les chiffes publiés vendredi par la Banque centrale européenne.

Les données, arrêtées fin juin, concernent 4.700 banques européennes. Elles montrent que dans l'ensemble, les mauvaises créances représentent l'équivalent de 27% du capital des banques selon la définition des ratios prudentiels, contre 25% il y a un an et 20% en 2009.

Au même moment, les banques semblent avoir renforcé leurs bilans. Les données montrent que les ratios moyens de solvabilité se sont établis à 13,8%, contre 13,2% et que leur ratios fonds propres durs sont passés de 10,1% à 10,9%.

Les bénéfices des banques ont toutefois augmenté malgré la crise dans la zone euro. Le résultat net agrégé des banques allemandes s'est établi à 5,8 milliards d'euros, au lieu de 4,3 milliards auparavant. Le profit des banques françaises est passé de 14 à 14,5 milliards. Celui des étalbissement italiens est passé de 4,2 à 4,9 milliards.

Les banques espagnoles en revanche ont vu leur profits tomber de 10,7 à 9,1 milliards. Celui des banques britanniques a baissé de 16,9 milliards, pour tomber à 8,4 milliards.

Ces chiffres interviennent alors que certains craignent un tarissement des sources du crédit.

Les banques pourraient alors très fortement réduire leurs prêts aux entreprises et aux ménages de façon à rester en conformité avec les nouvelles règles en matière de ratios prudentiels qui entreront en vigueur l'an prochain.

Pour la totalité des données :

here (Marc Jones, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Matthieu Protard)