14 décembre 2011 / 15:58 / dans 6 ans

LEAD 1-Les ventes d'Inditex ralenties par la crise européenne

* CA sur 9 mois légèrement inférieur aux attentes

* Bénéfices sur la période: E1,3 md (consensus 1,28md

* Hausse inattendue de la marge brute

* L‘action gagne 3% (Actualisé avec détails, commentaires d‘analystes)

par Sarah Morris

MADRID, 14 décembre (Reuters) - La croissance des ventes du géant espagnol Inditex a ralenti au troisième trimestre, affectée par la crise budgétaire qui sévit en Europe et par une météo d‘automne particulièrement clémente, mais cela n‘empêche pas le titre de grimper en Bourse.

Le premier distributeur mondial d‘articles de confection, propriétaire de la marque de prêt-à-porter Zara, a publié mercredi un chiffre d‘affaires en hausse de 9,5% pour le troisième trimestre clos le 31 octobre, après avoir enregistré une progression de 12% au premier semestre.

“Les résultats du troisième trimestre sont très mitigés”, a commenté Liberum Capital dans une note aux clients, évoquant des bénéfices “légèrement supérieurs au consensus” mais des ventes “nettement plus faibles qu‘attendu”.

La stagnation des salaires et les mesures d‘austérité drastiques engagées par les gouvernements ont considérablement fait pression sur le pouvoir d‘achat en Europe, où le groupe réalise près de trois quart de ses ventes.

Pourtant, vers 15h30 GMT, l‘action Inditex grimpait de 2,8% à la Bourse de Madrid, alors que l‘indice sectoriel européen de la distribution reculait de 1,0%.

Le chiffre d‘affaires du groupe sur neuf mois ressort à 9,71 milliards d‘euros, légèrement en deçà des 9,8 milliards attendus en moyenne par les 10 banques et maisons de courtage interrogées par Reuters.

Mais le groupe a précisé que les six premières semaines de son quatrième trimestre fiscal avaient marqué un retour à une croissance normale, avec des ventes en devises locales en hausse de 11% une fois la météo revenue à ses normales saisonnières.

Le bénéfice net sur neuf mois a atteint 1,30 milliard d‘euros, contre 1,28 milliard attendu. La marge brute du groupe a augmenté d‘environ 100 points de base, alors que le marché l‘anticipait en recul.

“Dans cet environnement, c‘est extraordinaire”, a commenté Anne Critchlow, analyste pour la Société générale.

Jusqu’à présent, Inditex a mieux résisté à la crise que ses concurrents, gagnant des parts de marché en Espagne comme ailleurs dans le monde, notamment en accroissant agressivement sa présence en Asie.

L‘action Inditex a surpassé l‘indice paneuropéen des valeurs vedettes FTSEurofirst 300 d‘environ 14% sur les six derniers mois.

Le groupe a dit qu‘il ne modifierait pas sa politique de dividende. (Catherine Monin et Natalie Huet pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below