LEAD 1-Euler Hermes abaisse un peu sa prévision de résultat net 2011

mercredi 9 novembre 2011 18h49
 

* Vise un résultat net 2011 de 310-315 mlns (c. au moins E320 mlns précédemment

* Confirme ses objectifs 2011 de croissance des primes brutes et de ratio combiné

PARIS, 9 novembre (Reuters) - Euler Hermes a revu mercredi en légère baisse sa prévision de résultat net pour 2011 tout en maintenant ses autres objectifs financiers, les difficultés dans la zone euro risquant, selon l'assureur-crédit, de peser sur les dépenses des ménages et des entreprises et de se traduire dans certains pays par une augmentation des faillites de sociétés.

Dans un communiqué, la filiale à 68% du groupe allemand Allianz , qui affiche une hausse de 8,0% de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année, assure être bien armée pour faire face à une dégradation de la conjoncture.

"Notre objectif, c'est au moins 310 à 315 millions d'euros de résultat net pour 2011", a indiqué à Reuters une porte-parole d'Euler Hermes, alors que le groupe avait dit à Reuters fin juillet espérer atteindre au moins 320 millions d'euros.

Euler Hermes confirme en revanche ses prévisions pour 2011 d'une hausse de 5% à 6% de ses primes brutes et d'un ratio combiné (qui mesure la rentabilité des affaires souscrites en rapportant les coûts des sinistres aux primes perçues) proche de 70%, sauf sinistre important d'ici la fin de l'année.

Le groupe mise sur la mise en oeuvre de son plan, présenté il y a un an, d'amélioration de la croissance et de la rentabilité pour maintenir le cap face à une nouvelle dégradation de la conjoncture.

"Euler Hermes s'attend à un report de consommation des biens durables de la part des ménages ainsi qu'à un report des dépenses critiques d'investissements productifs des entreprises", explique la société dans son communiqué, en disant également s'attendre à une détérioration du "niveau global des risques pays".

"Dans ce contexte, le ralentissement des défaillances d'entreprises va s'arrêter. Les faillites pourraient même augmenter dans certains pays", ajoute Euler Hermes.   Suite...