CONSENSUS-Vallourec - Marge RBE/CA attendue à 17,8% au T3

mardi 8 novembre 2011 16h04
 

 PARIS, 8 novembre (Reuters) - Vallourec . Résultats
du troisième trimestre de l'exercice 2011 (en millions d'euros).	
 Date et heure de publication : mercredi 9 novembre à 17h45.	
 Conférence téléphonique avec les analystes à 18h30.	
 	
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters :7	
 	
                  NET PDG    RBE      CA 	
 Moyenne          107        239      1.344	
 Maximum           91        281      1.325	
 Minimum          141        226      1.368	
 ------------------------------------------ 	
 T3 2010 publié   115        251      1.189 	
 Variation        -7,0%      -4,8%    +13,0%	
 	
 Un RBE de 239 millions d'euros et un chiffre d'affaires de
1.344 millions représenteraient un ratio RBE/CA de 17,8% contre
21,1% au troisième trimestre 2010.	
 	
 ACTIVITÉ : producteur de tubes sans soudure en acier, qui
fournit les secteurs du pétrole et du gaz, de l'énergie
électrique, de la pétrochimie et de l'automobile. 	
 	
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :	
 - Vallourec a annoncé le 7 octobre qu'il revoyait à la
baisse ses objectifs pour le second semestre en raison de la
prudence des distributeurs sur les marchés hors énergie liée aux
incertitudes économiques, ainsi que de l'effet de conversion
négatif résultant de l'évolution récente du réal brésilien face
à l'euro.	
 - Le groupe prévoit ainsi désormais que son résultat brut
d'exploitation (RBE) du second semestre devrait se situer à un
niveau similaire à celui du premier semestre, alors qu'il
anticipait auparavant un RBE "légèrement supérieur" à celui des
six premiers mois de l'année.	
 - En revanche, Vallourec a confirmé le 7 octobre que sa
production expédiée et son chiffre d'affaires progresseraient au
second semestre par rapport au premier.	
 	
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND : 	
 1 - Des commentaires sur la capacité du groupe à répercuter
la hausse des matières premières dans ses prix. 	
 2 - Des indications sur l'évolution des marchés du groupe au
T4.	
	
 (Benjamin Mallet, avec la contribution de Michel Pires Brito,
édité par Dominique Rodriguez)