CONSENSUS-EADS - Ebit ajusté attendu en chute de 87% au T3

mardi 8 novembre 2011 13h58
 

 PARIS/FRANCFORT, 8 novembre (Reuters) - EADS .
Résultats du troisième trimestre 2011 (en millions d'euros).  	
 Date et heure de publication : le 10 novembre à 07h00. 	
     	
 Nombre d'analystes interrogés par Inquiry Financial Europe
AB : 9 (www.consensusestimates.com) 	
      Moyenne   Médiane   Plus    Plus    T3      Var. 	
                          haut    bas     2010    (%)	
 	
- C.A.    10.370   10.260  11.329   9.632   11.246    -7,8  	
Airbus     6.971    6.871   7.692   6.401    8.014   -13,0   	
- Ebit	
ajusté*     51,0      131     214    -355      378   -86,5	
Airbus      -133    -41,0    42,0    -547      213     -- 	
Bénéfice 	
net**      -34,6     31,0    72,0    -368     13,0     -- 	
 	
 * Avant exceptionnels 	
 ** Après minoritaires 	
 Le tableau complet des estimations : 	
 	
 ACTIVITÉ : 	
 Groupe européen d'aérospatiale et de défense. Maison mère
d'Airbus, il possède aussi le constructeur d'hélicoptères
Eurocopter, le spécialiste du spatial Astrium et un pôle défense
et sécurité (Cassidian).  	
  	
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :  	
 - EADS avait relevé fin juillet son objectif de cash flow
libre pour 2011 lors de la publication de ses résultats
semestriels, disant viser environ un milliard d'euros avant
investissement en acquisitions alors qu'il se bornait auparavant
à anticiper un flux de trésorerie positif.	
 - Le groupe avait à la même occasion confirmé ses autres
objectifs, à savoir une croissance de son chiffre d'affaires et
un résultat opérationnel (Ebit) avant exceptionnels stable
comparé à son niveau de 1,3 milliard d'euros de 2010 - et dont
il a déjà engrangé 720 millions au premier semestre - sur la
base d'un euro à 1,35 dollar. (voir )	
 - Airbus avait également réaffirmé son objectif de 520 à 530
livraisons d'avions commerciaux cette année, dont environ 25
très gros porteurs A380. L'avionneur a annoncé mardi avoir livré
418 appareils sur les dix premiers mois de l'année, dont 19
A380. 	
 Son concurrent Boeing a relevé fin octobre son
objectif de résultat pour 2011, après avoir affiché une hausse
plus marquée que prévue de son bénéfice au troisième trimestre
grâce à de solides ventes dans l'aviation civile comme
militaire. 	
 	
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND :	
 1 - Une possible provision inférieure à 500 millions d'euros
liée au long courrier A350, dont deux des trois versions ont été
retardées en juin, et plus généralement un point sur l'avancée
du programme. 	
 2 - Des indications sur la poursuite de la montée en cadence
de production du monocouloir A320, passée de 36 à 38 unités par
mois en août et dont le passage progressif à 42 unités fin 2012
est déjà tracé. Airbus teste désormais le seuil de 44 unités,
mais s'interroge sur la capacité des sous-traitants à suivre le
rythme. 	
 3 - Impact sur Eurocopter et sur Cassidian des possibles
baisses des commandes par l'Allemagne d'avions de combat
Eurofighter et d'hélicoptères Tigre et NH-90. 	
	
 (Cyril Altmeyer, avec Maria Sheahan à Francfort, édité par
Dominique Rodriguez)