November 8, 2011 / 11:00 AM / 6 years ago

LEAD 1-Munich Re - Résultat inférieur au consensus au T3

4 MINUTES DE LECTURE

* Bénéfice net trimestriel à E286 millions, contre 525 mlns attendus

* Le groupe vise toujours un bénéfice en 2011 et un dividende stable

* L'action progresse de 0,xx% en Bourse de Francfort (Actualisé avec détails, cours de Bourse)

FRANCFORT, 8 novembre (Reuters) - Munich Re (MUVGn.DE) a annoncé mardi un bénéfice net inférieur aux attentes au troisième trimestre, la crise de la dette de la zone euro, qui a entraîné de nouvelles dépréciations sur les obligations souveraines grecques, ayant fortement affecté ses revenus d'investissement.

Le premier réassureur mondial a dégagé un résultat de 286 millions d'euros sur la période, alors que les analystes financiers interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne un chiffre de 525 millions d'euros.

"Munich Re continue de prévoir un résultat annuel positif pour 2011 dans son ensemble et vise un dividende inchangé", précise le groupe allemand dans un communiqué.

Le groupe allemand avait versé au titre de 2010 un dividende de 6,25 euros par action.

Munich Re a déprécié de 933 millions d'euros la valeur de l'intégralité de son portefeuille de titres de dette souveraine grecs. Le groupe a par ailleurs réduit son portefeuille d'obligations souveraines italiennes de 1,4 milliard d'euros.

"La relative faiblesse du bénéfice net est le résultat de plusieurs éléments négatifs exceptionnels, dont un effet changes, ainsi que des dépréciations sur les actions détenues et sur les obligations du gouvernement grec", souligne l'analyste de DZ Thorsten Wenzel dans une note de recherche.

Les revenus d'investissement ont chuté de près de 40% au troisième trimestre. Les variations de changes ont grevé le bénéfice net du groupe de 342 millions d'euros, alors que les nouvelles charges passées sur la dette souveraine grecque ont eu un impact négatif de 45 millions, a précisé la société.

Munich Re a annoncé qu'il réduisait son exposition à la dette des Etats en périphérie de la zone euro et l'augmentait vis-à-vis des obligations d'Etat et de sociétés dont le bilan est solide, ainsi qu'aux pays émergents en forte croissance.

Le groupe n'a pas voulu donner de prévisions pour l'année en cours, dans le contexte actuel de grande incertitude.

La société avait renoncé à son objectif de 2,4 milliards d'euros en mars dernier, à la suite des séismes dévastateurs au Japon et en Nouvelle Zélande et des inondations en Australie.

Son bénéfice opérationnel a chuté de 27% à 838 millions d'euros, une baisse plus forte que prévu par les analystes.

Vers 10h50 GMT, l'action Munich Re gagnait 0,12% à 93,06 euros alors que l'indice regroupant les valeurs européennes de l'assurance et de la réassurance progressait de 2,19%. Depuis le début de l'année, le titre a reculé de 17%, sous-performant le Dax , qui a perdu 13% cette année.

Selon les données StarMine, filiale de Thomson Reuters, Munich Re se traite à 7,2 fois ses bénéfices attendus pour les 12 prochains mois, soit une décote par rapport à son grand concurrent Swiss Re , dont le multiple de valorisation se situe à 8,4, mais légèrement mieux que Hannover Re (HNRGn.DE), qui se traite à 7,0 fois ses résultats attendus.

Jonathan Gould, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below