Ryanair relève ses prévisions annuelles après son S1

lundi 7 novembre 2011 08h50
 

DUBLIN, 4 novembre (Reuters) - Ryanair a annoncé lundi avoir relevé de 10% sa prévision de bénéfice pour 2011-2012, le niveau élevé des coûts du carburant devant être compensé par une hausse des revenus par passager et par kilomètre.

La première compagnie aérienne à bas coûts européenne, qui a fait état d'un bénéfice imposable trimestriel supérieur aux attentes, a précisé ne quasiment pas avoir constaté d'impact de la baisse de confiance des consommateurs.

La société irlandaise a toutefois ajouté qu'elle anticipait une baisse du trafic dans les mois à venir en raison de sa décision de clouer au sol certains avions en réaction à la cherté du kérosène.

Ryanair, qui avait transporté plus de 70 millions de passagers sur 2010-2011, a dit anticiper désormais un bénéfice imposable de 440 millions d'euros sur l'ensemble de 2011-2012 contre une prévision précédente de 400 millions.

Le "yield", principal ratio de rentabilité d'une compagnie aérienne mesurant le revenu moyen enregistré par kilomètre et par passager, devrait croître de 14% sur les six mois d'ici mars contre une prévision précédente de +12%.

"Les réservations sont déjà bien avancées pour les mois à venir, à un niveau légèrement supérieur de celui de la même période l'an dernier", a déclaré Howard Millar, directeur financier de Ryanair.

Sur les trois mois à fin septembre, le bénéfice imposable est ressorti à 404 millions d'euros contre une prévision moyenne de six analystes interrogés par Reuters de393 millions d'euros.

Lufthansa et International Airline Group (IAG) ont toutes deux annoncé la semaine dernière des résultats fortement affectés par la hausse du coût du carburant. (voir et )

(Conor Humphries, Benoit Van Overstraeten pour le service français)