CONSENSUS-SocGen - Bénéfice net attendu en repli de 4% au T3

lundi 7 novembre 2011 15h05
 

 PARIS, 7 novembre (Reuters) - Société générale .
Prévisions de résultats consolidés du troisième trimestre 2011
(en millions d'euros, sauf indication contraire).	
 Date et heure de publication: le 8 novembre à 07h00.	
 Conférence téléphonique analystes à 08h30.	
 Conférence téléphonique presse à 10h30.	
 	
 Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters:
10	
            RNPDG     RBE      PNB     Coûts     Risque	
moyenne         858     2.414    6.415   -4.002    -1.105	
médiane         862     2.520    6.590   -4.017    -1.066	
plus haute    1.174     2.969    6.830   -3.814    -1.011	
plus basse      472     1.889    5.805   -4.152    -1.296	
------------------------------------------------------------	
T3 2010         896     2.262    6.301   -4.039      -918	
Variation (moyenne)	
           -4,3%     +6,7%    +1,8%   -0,9%     +20,4%	
 	
 ACTIVITÉ: Deuxième banque française par la capitalisation
boursière après BNP Paribas .	
 	
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :	
 - La Société générale, dont la capitalisation boursière
s'est effondrée au cours de l'été en raison des inquiétudes sur
sa solidité financière, a abandonné début août ses objectifs
financiers pour 2012. En septembre, elle a prévu d'augmenter de
quatre milliards d'euros ses fonds propres d'ici 2013.	
 La banque espère atteindre cet objectif via des cessions
d'activités et des réductions de coûts. (voir )	
 - Dans le cadre du plan de recapitalisation du système
bancaire européen fragilisé par la crise de la dette, la SocGen,
dont le déficit de capital a été estimé à 3,3 milliards d'euros,
a assuré être en mesure d'atteindre un ratio de fonds propres de
9% d'ici au 30 juin 2012, sans appel au marché et sans aide
publique.  	
 	
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND:	
 1 - Comme pour d'autres grandes banques européennes, le
marché s'attend à ce que la Société générale passe dans ses
comptes du troisième trimestre une provision supplémentaire sur
la Grèce. Les analystes tablent en moyenne sur une nouvelle
charge d'environ 300 millions d'euros.	
 2 - Même si tous les analystes ne l'ont pas intégré dans
leurs calculs de prévision, le marché anticipe un gain
exceptionnel de 800 millions d'euros lié à la revalorisation de
la dette de la banque.	
 La prise en compte ou non de cet élément exceptionnel
explique les écarts d'estimations entre les analystes sondés par
Reuters.	
 3 - Les analystes surveilleront aussi l'évolution des
revenus dans la banque de financement et d'investissement (BFI),
activité affectée par la chute des marchés au cours du troisième
trimestre. Jeudi dernier, BNP Paribas a ainsi fait état de
revenus en recul de près de 40% dans la BFI sur la période.
 	
 4 - Le marché espère aussi de la direction de la SocGen plus
de détails sur le plan de réduction de bilan annoncé en
septembre. Des réductions d'effectifs, principalement dans la
BFI, sont du coup redoutées. 	
 	
 A la Bourse de Paris, avec la bourrasque qui s'est abattue
sur le titre, l'action Société générale a perdu près de 55% de
sa valeur depuis le début de l'année. La capitalisation
boursière de la banque est tombée à environ 14 milliards d'euros
contre près de 38 milliards pour BNP Paribas.	
	
 (Matthieu Protard, avec la contribution de Lionel Laurent,
édité par Dominique Rodriguez)