Automobile - Magna, intéressé par Opel, dans le rouge au T1

mercredi 6 mai 2009 18h46
 

* Perte de $1,79 par action au T1, contre +$1,78 un an plus tôt * Le chiffre d'affaires recule de 46% à $3,57 milliards * Le dividende trimestriel suspendu

TORONTO, 6 mai (Reuters) - L'équipementier automobile Magna International MGa.TO, candidat déclaré à un rôle dans la reprise possible d'Opel, a publié mercredi une perte trimestrielle, conséquence de la chute du marché mondial.

Le groupe, basé au Canada, a perdu 200 millions de dollars américains au premier trimestre, contre un bénéfice de $207 millions un an plus tôt.

Son chiffre d'affaires a reculé de 46% sur les trois premiers mois de l'année, à 3,57 milliards de dollars. Les ventes des chaînes d'assemblage complet de véhicules ont reculé de 63% à $401 millions en valeur et leur activité en volumes a chuté de 72% à 12.043 unités.

Magna a déclaré lundi discuter avec l'américain General Motors (GM.N: Cotation) et le gouvernement allemand d'une éventuelle prise de participation dans Opel, filiale de GM, à laquelle l'italien Fiat FIA.MI s'intéresse aussi.

Magna a par ailleurs suspendu son dividende trimestriel et a déclaré être "confronté aux pires conditions du secteur depuis des décennies", ce qui pèse sur ses résultats financiers et ses liquidités.

Le groupe précise que la valeur de ses équipements automobiles a crû de 4% en Amérique du Nord mais reculé de 4% en Europe.

Magna ajoute que ses ventes consolidées à l'américain Chrysler, placé sous le Chapitre 11 de la loi US sur les faillites, avoisinaient 11% de son chiffre d'affaires total au premier trimestre. Le groupe n'est pas en mesure dans l'immédiat d'évaluer l'impact de la situation de Chrysler "sur ses comptes et ses activités".   Suite...