6 mai 2009 / 10:09 / il y a 8 ans

LEAD 2 Airbus réduit son programme de livraison d'A380

* La principale division d'EADS livrera 14 appareils en 2009, contre 18 prévus jusqu'ici

* Airbus n'entrevoit pas d'impact "significatif" sur son résultat d'exploitation cette année

PARIS, 6 mai (Reuters) - Airbus a annoncé mercredi une nouvelle diminution des cadences de livraison de l'A380 en réaction à la crise qui bouleverse le transport aérien et affecte le financement des compagnies.

Le constructeur aéronautique, principale division du géant européen d'aéronautique et de défense EADS EAD.PA, prévoit 14 livraisons du gros porteur cette année alors qu'il espérait faire sortir 18 appareils des chaînes en janvier.

Dans un communiqué, Airbus indique qu'il "prendra des mesures pour atténuer les effets négatifs de son nouveau calendrier sur la trésorerie disponible de la société" et assure "qu'il n'y aura pas d'impact significatif sur l'Ebit (résultat d'exploitation, ndlr)."

Sur la base des prix catalogues, purement indicatifs, le groupe devrait néanmoins avoir à faire face à un manque à gagner d'environ 1,3 milliard de dollars (984 millions d'euros) au cours de l'exercice.

En 2010, Airbus envisage la livraison de "plus de 20" A380.

Le programme A380, pénalisé en début de production par des problèmes de câblage, enregistre plus de deux ans de retard.

Tom Enders, président d'Airbus, avait souligné le 16 avril que le "financement client" restait un motif de préoccupation majeur pour l'entreprise, confirmant des propos tenus le 15 janvier lors de la présentation des résultats commerciaux.

Le groupe, qui devait jusqu'ici verser des pénalités aux compagnies pour compenser les délais de production, doit désormais affronter les difficultés de ces mêmes compagnies à trouver des financements auprès des banques.

Airbus a également confirmé mercredi son intention de réduire les cadences de production des appareils de la famille A320, celle des monocouloirs, de 36 à 34 exemplaires par mois à partir d'octobre 2009.

Le groupe ajoute que le processus de développement de l'A350XWB, son avion long courrier de nouvelle génération, "se poursuit à plein régime."

Le concurrent de l'américain Boeing (BA.N) note par ailleurs que son objectif de livrer en 2009 le même nombre d'appareils qu'en 2008, une année record pour la société avec 483 appareils, reste toujours d'actualité.

Vers 13h15, l'action EADS progresse de 2,64% à 12,05 euros à la Bourse de Paris. A ce niveau de cours, elle efface ses pertes depuis le 1er janvier.

Voir aussi:

* Airbus - Le financement client reste une préoccupation [ID:nLG174409]

* Airbus accroche sa ceinture pour une année 2009 délicate [ID:nLF624083]

Noëlle Mennella et Matthias Blamont, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below