S.T. Dupont - L'incendie de Faverges a encore pesé sur le C.A.

vendredi 6 février 2009 18h49
 

PARIS, 6 février (Reuters) - Le fabricant de briquets, stylos et articles de maroquinerie S.T. Dupont (DPTP.PA: Cotation) a fait état vendredi d'une baisse significative de son chiffre d'affaires sur le trimestre au 31 décembre, troisième de l'exercice, imputable à l'incendie qui a endommagé l'usine de Faverges et à la crise économique.

Le groupe a vu ses ventes chuter de 31,7% sur le trimestre écoulé et de 22,4% sur les neuf premiers mois de l'exercice.

"La baisse du chiffre d'afffaires du trimestre est due à l'effet combiné des problèmes de production suite au sinistre, de l'arrêt des livraisons sur la Russie compte tenu de la situation économique du pays et des effets de la crise (...) sur les autres marchés", précise ST Dupont dans un communiqué.

Il souligne cependant que sur neuf mois, sa marge brute s'est améliorée de 4,3 points "du fait des actions de contrôle des coûts engagées sur les périodes précédentes" et qu'il a dégagé sur la même période un résultat net positif de 1,1 million d'euros, contre 700.000 euros un an plus tôt.

"Compte tenu de la crise économique mondiale, les actions visant à adapter la structure de coûts au niveau d'activité (déjà engagées) produiront leur plein effet sur le 4e trimestre de l'exercice et tout au long de l'exercice prochain", ajoute ST Dupont.

L'usine de Faverges, en Haute-Savoie, a été sérieusement endommagée en janvier 2008 par un incendie, et les travaux de reconstruction ne se sont achevés qu'en décembre.

(Gilles Guillaume, édité par Jacques Poznanski)